MAFRIQUE



Lettre du Maghreb : La création de l'organisation panafricaine, fruit d’un enchaînement d’événements historiques (universitaire)  12/10/2019

Oujda - La création de l'Organisation de l'Unité Africaine (OUA) est le fruit d’un enchaînement d’événements historiques, ayant initié la naissance d'une politique panafricaine a affirmé, vendredi à Oujda, le professeur à l'Institut des études africaines de l'Université Mohammed V-Souissi, Bouazza Benachir.

Les événements historiques tels que l'esclavage, la traite négrière et le colonialisme constituent des points décisifs dans la naissance d’une idéologie panafricaine et ont permis l’éveil des intellectuels africains, a souligné M. Benachir lors d’une table ronde sous le thème "Relire le panafricanisme", organisée en marge de la troisième édition du Salon Maghrébin du Livre.

Pour sa part, le chercheur et écrivain, Adrien Delmas, a jeté la lumière sur le rôle important joué par des pays transatlantiques dans la lutte contre les discriminations raciales, mais aussi dans le processus de décolonisation de plusieurs pays d’Afrique, mettant ainsi en exergue l’importance de la solidarité et de la coopération entre les peuples africains.

Le panafricanisme visait au début du 20ème siècle à unir les peuples Africains et la diaspora Africaine se trouvant en dehors du continent dans un sentiment de profonde fierté en mémoire du passé et des valeurs africaines.

C’est un mouvement hétérogène en raison de sa propre évolution. Il apparaît à posteriori comme un héritage transatlantique, qui a eu des difficultés idéologiques pour s’intégrer à la réalité complexe de l’Afrique.

La 3ème édition du Salon Maghrébin du Livre (Lettres du Maghreb) qui s'est ouverte mercredi à Oujda, connait la participation de grands noms de la culture et de la littérature marocaine et internationale.

Au menu de cette manifestation culturelle, 36 tables rondes, 10 expositions d’art plastique, deux soirées poétiques et plusieurs activités pour les jeunes et les enfants.

Outre le Salon où sont exposés des livres selon les normes internationales de l’édition et de la mise en valeur de l’édition et de la lecture, sont prévus un salon du livre jeunesse, un espace éveil à la lecture pour les enfants, un espace métiers du livre et un café littéraire pour les dédicaces et les rencontres avec les auteurs.



MA

SI

EH

MAP 120825 GMT Octobre 2019

 
BREVES

L'initiative d'autonomie illustre les efforts audacieux du Maroc pour le règlement du conflit du Sahara (élu sahraoui)

Nations-Unies (New York) 12/10/2019 (MAP) - L'initiative d'autonomie illustre les efforts audacieux déployés par le Maroc pour parvenir à un règlement définitif au conflit artificiel autour du Sahara marocain, a souligné, devant la 4ème Commission des Nations-Unies, M. Abdelfattah Mekki, député sahraoui représentant le cercle d'Aoussard.

S'adressant aux membres de la Commission, M. Mekki a souligné que "face à des adversaires qui ne cherchent pas la paix dans une région en proie à des crises sécuritaires majeures, le Maroc a fait montre d’une grande audace pour trouver une solution permettant de parvenir à une paix durable, répondre aux aspirations des habitants de la région et mettre fin aux souffrances de la population des camps de Tindouf, et ce à travers l’initiative d’autonomie".

44 ans après l'éclatement de ce conflit artificiel, "la question du Sahara est toujours devant les instances internationales compétentes", a relevé le parlementaire marocain, notant qu'après une succession de médiateurs et d'envoyés spéciaux, et une série de résolutions, la communauté internationale est aujourd'hui convaincue que la solution doit être fondamentalement consensuelle, pratique et réaliste". 

Et de rappeler que depuis 2004, le Conseil de sécurité des Nations-Unies avait définitivement abandonné l'option référendaire, et que désormais toutes les résolutions de cette instance "soulignent la nécessité d'une solution politique réaliste, pragmatique et durable, basée sur le compromis".

M. Mekki a déploré que malheureusement la bonne volonté du Maroc et sa politique de main tendue reste confrontée à l'obstination du polisario et ses dirigeants "à rejetter toutes les propositions" de compromis.
MAP

Nouveau commentaire :
Twitter