MAFRIQUE



Bulletin économique du Maghreb  09/10/2019

Tunis - Le déficit de la balance commerciale en Tunisie s'est établi à 14,848 milliards de dinars (1 euro= 3,15 dinars) durant les neuf premiers mois de l'année 2019 contre 14,183 milliards de dinars au cours de la même période de l'année écoulée, selon la note conjoncturelle de l'Institut National de la Statistique (INS) sur le commerce extérieur aux prix courants (septembre 2019).

Le taux de couverture a gagné 1,5 point par rapport aux neuf premiers mois de l’année 2018 pour s’établir à 69% contre 67,5%.

-. La Tunisie a participé, pour la 22ème fois consécutive, sous la conduite du Centre de promotion des exportations "CEPEX", au salon international "Anuga 2019" dédié à l’industrie mondiale de l’alimentation, qui se tient à Cologne du 5 au 9 octobre 2019. 

Quelque 42 exposants tunisiens ont pris part à cette exposition internationale, à travers un pavillon aménagé sur une superficie de 435m².

D'après le CEPEX, l'espace s’est distingué par "son allure attirante et ses fonctionnalités de premier plan donnant vie à un formidable espace de rencontres et une place de choix pour mener à bien les rendez-vous d’affaire".

Le salon "Anuga" est un rendez-vous de toutes les activités liées à l'agroalimentaire (industriels, services connexes, grande distribution, épicerie fine, restauration, RHD, importateurs, etc.…). Pas moins de 165.000 de 198 nationalités ont participé à cette manifestation.

Environ 1.400 journalistes (presse écrite, électronique, télés, radios, presse spécialisée, blogueurs…) venant d’une cinquantaine de pays, ont pu couvrir les 5 jours d’exposition.

-. Le montant des amendes infligées par le Conseil tunisien de la concurrence, en 2018 et jusqu’à ce jour en 2019, a atteint 3,05 millions de dinars (MD), pour 34 infractions ayant fait l’objet de décisions de justice. 

Selon un communiqué du ministère tunisien du Commerce, la majorité de ces amendes sont en cours de recouvrement, alors que 30 autres affaires sont actuellement, pendantes devant le tribunal administratif, pour des amendes pouvant atteindre 12 MD. 

Parmi les amendes infligées, 400 mille dinars concernent des compagnies aériennes et des agences de voyages, 268 mille dinars contre des sociétés spécialisées dans l’impression et la reliure de livres scolaires, 300 mille dinars contre des sociétés de télécoms, 132 mille dinars contre des compagnies de transport terrestre, 210 mille dinars contre des entreprises pétrolières et 70 mille dinars contre des établissements de santé privés. 

Le Conseil de la concurrence est une autorité administrative indépendante, ayant pour mission de juger les pratiques anticoncurrentielles. Au plan contentieux, le Conseil se prononce sur les requêtes afférentes aux pratiques anticoncurrentielles : les ententes, les abus de position dominante, les abus de dépendance économique et les prix abusivement bas. 

Le Conseil peut également, prononcer des amendes pécuniaires d'un montant qui ne peut excéder 10% du chiffre d'affaires réalisé par l'opérateur en cause. 
MAP

Nouveau commentaire :
Twitter