MAFRIQUE

Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Maroc-Afrique
Le Mercredi 30 Octobre 2019 - Par MAP

Talha Jibril : "ma carrière de journaliste au Maroc m'a permis de cumuler une expérience considérable"


​Rabat - L’écrivain et journaliste Talha Jibril a assuré mardi à Rabat que sa carrière au Maroc lui a permis de cumuler une expérience considérable et enrichissante, mais aussi d'élargir son réseau de sources à divers niveaux.


M. Jibril, qui était l'invité du Forum de la MAP, a affirmé qu'un tel parcours n'est pas dissociable du contexte historique marqué par la tenue dans le Royaume de plusieurs sommets maghrébins, arabes et islamiques ainsi que des réunions du Comité Al-Qods, mais aussi à un moment où la question du Sahara était présente dans le débat aux niveaux national et international.

"Tout cela m’a aidé à découvrir la région, ses villes et ses tribus et à faire connaissance d’un nombre important de journalistes arabes, africains et européens", a-t-il ajouté. 

De l'avis de ce journaliste d'origine soudanaise, les élections communales et législatives régulièrement organisées étaient un facteur d‘enrichissement de son parcours, d'autant plus qu'elles représentent "un exercice professionnel de premier ordre en termes de couverture neutre, objective et intègre de grands événements». 

Rappelant que son parcours a été entamé au quotidien Al Alam, avant de rejoindre le journal Asharq al-Awsat en tant que responsable de la rédaction au Maroc en 1983, il a affirmé que le mois de janvier 1985 était un tournant dans sa carrière en ce sens qu'il a été chargé de réaliser une interview avec Feu SM Hassan II au palais royal de Marrakech. Ensuite, se sont succédé les responsabilités au sein de ce même journal, au Maroc comme dans des pays africains, une position qui lui a permis de mener des interviews avec nombre de leaders africains. 

Il a également évoqué sa mission qui consistait, sur demande du regretté souverain, à réviser la traduction arabe du livre "La Mémoire d’un Roi" et à adapter au langage journalistique cet ouvrage réalisé à partir d’un entretien avec feu SM Hassan II. 

Abordant "la crise de la presse en papier", le journaliste soudanais a estimé qu'une telle situation trouve son fondement dans le système éducatif qui ne stimule pas assez l'esprit de lecture, mais aussi dans le coût élevé de production et la baisse des recettes de publicité et de distribution, sans oublier la rude concurrence imposée par les réseaux sociaux, les sites électroniques, les chaînes satellitaires et les applications mobiles. 

Pour lui, la relance du secteur de la presse en papier demeure tributaire de "l’amour du métier", tout en appelant les journalistes à adopter comme message premier la sensibilisation de la société et la rationalisation de leurs procédés de travail. Il également souligné que le métier de journaliste exige certaines connaissances et astuces puisqu'il faut "s'attendre à l'inattendu, avoir une idée sur les normes journalistiques et être conscient du rôle qu'il joue dans la diffusion des réalités".

Talha Jibril, né à la fin des années cinquante du siècle dernier, a été correspondant dans la région du Maghreb et d'Afrique pour le compte de plusieurs agences de presse et de télévisions. Durant son parcours professionnel, il a occupé des postes de responsabilité dans nombre de journaux et agences, exerçant en particulier en tant que secrétaire de rédaction dans cinq quotidiens marocains. Il avait également travaillé à Londres et à Washington en tant que responsable de rédaction pour le journal Asharq al-Awsat.

Talha Jibril, qui a animé des conférences dans de nombreuses universités marocaines sur la thématique de la presse écrite et électronique, compte à son actif notamment les ouvrages intitulés "Ces premiers jours à Rabat" ou encore "Une presse qui dévore ses enfants".

Cette rencontre fait partie d’une riche programmation mise en place en commémoration du 60-ème anniversaire de l'agence MAP, qui accorde à cette célébration l’intérêt particulier qui lui échoit à la lumière de la place de proue qu’elle occupe à l’échelle du champ médiatique national. Un programme qui comprend notamment une série de rencontres portant sur diverses questions liées aux médias et à la presse au Maroc.

La participation du journaliste Talha Jibril à ce Forum s’inscrit dans cette optique en ce sens que l’Agence invite des personnalités de choix du monde médiatique ayant marqué le secteur de l’édition et de la presse. Ce forum constitue l’occasion idoine pour examiner de nouveaux horizons prometteurs en vue de promouvoir le secteur médiatique national, ainsi que le rôle primordial et constructif de l’Agence dans ce domaine. 


Topics : Talha Jibril



Nouveau commentaire :
Twitter