MAFRIQUE

Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Maroc-Afrique
Le Jeudi 31 Octobre 2019 - Par MAP

Sahara: la Côte d’Ivoire réaffirme son soutien à l’initiative marocaine d’autonomie


Nations-Unies (New York) - La Côte d’Ivoire a salué l’adoption, mercredi par le Conseil de sécurité de l’ONU, de la résolution 2494 prorogeant de 12 mois le mandat de la Minurso, tout en réaffirmant son soutien à l’initiative d’autonomie présentée par le Maroc pour le réglement définitif de la question du Sahara.


"Les efforts du Maroc en vue d'un règlement définitif de ce différend, notamment l'initiative d'autonomie, nous paressent sérieux et crédibles, et constituent une bonne base de discussion", a déclaré l’Ambassadeur-Représentant permanent adjoint de la Côte d’Ivoire auprès de l’ONU, Tiemoko Moriko, à l'issue de l'adoption par le Conseil de sécurité de sa résolution 2494.

"La Côte d'Ivoire se félicite de l'adoption de la résolution 2494 relative au renouvellement du mandat de la Minurso jusqu'au 31 octobre 2020", a-t-il ajouté, notant qu'en votant en faveur de ce texte, son pays tient à affirmer son "appui à l'élan et à la dynamique positive créée par le processus des deux tables-rondes, avec la participation du Maroc, de l'Algérie, de la Mauritanie et du "polisario", qui nous permettent de croire à une solution politique pérenne du différend, sous les auspices des Nations-Unies".

Le diplomate ivoirien a indiqué que son pays "souhaite vivement" que le prochain Envoyé personnel du Secrétaire général de l'ONU s'appuie sur les réalisations de l'ancien Envoyé personnel, Hoerst Kohler, et sur "l'accord des quatre participants de se réunir à nouveau dans le même format".

Il a également exhorté les parties à continuer de s'investir afin de parvenir à "une solution politique juste, durable et mutuellement acceptable fondée sur des compromis hardis, en vue de mettre fin à ce différend régional", dans la perspective d'une "redynamisation de l'Union du Maghreb Arabe (UMA) pour le bénéfice de la population de la région".

Par ailleurs, le représentant de la Côte d'Ivoire a exprimé le "plein soutien" de son pays "aux réalisations du Maroc en matière des droits de l'Homme à travers le rôle joué par les Commissions du Conseil national des droits de l'Homme à Dakhla et à Laâyoune et de l'interaction entre le Maroc et le mécanisme relevant des procédures spéciales du Conseil des Droits de l'Homme de l'ONU". 


Topics : Sahara



Nouveau commentaire :
Twitter