MAfrique : Bulletin de Veille Maroco-africaine
Bulletin Maroc Afrique

12 Juin 2020 - MAP

Revue de la presse quotidienne internationale africaine


Dakar - La presse africaine parue vendredi a abordé plusieurs sujets d'actualité, notamment les répercussions de la pandémie du coronavirus, l'attaque terroriste survenue en Côte d'Ivoire et la scène politique malienne. Au Sénégal, +Enquête+ rapporte qu'une enveloppe de 1,8 millions de dollars a été mobilisée par le Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD) pour le projet d’appui aux secteurs productifs des populations vulnérables.


Selon le journal, la convention a été signée, hier, par la ministre du Commerce et des PME, Aminata Assome Diatta, et la représentante résidente du programme onusien à Dakar, Amata Diabaté.

« Ce projet va certainement aller à plus long terme. Nous avons formulé un projet de 3 ans, avec un budget de 1,8 millions dollars, qui va couvrir les cinq communes pilotes choisies et qui va s’élargir aux 23 communes, au pays », a expliqué Mme Diabatté, citée par le journal.

Le journal à grand tirage +Le soleil+ s’intéresse, de son côté, à la situation épidémiologique dans le pays, notant que le taux de guérison a connu un bond depuis le début du mois de juin.

De 57 guéris, explique le journal, on est passé à 109 le 3 juin, à 114 le 5 juin, avant d’enregistrer un pic avec 236 personnes contrôlées négatives le 6 juin, soulignant que cette tendance globale ascendante pourrait se maintenir selon le chef de service des maladies infectieuses de l’Hôpital de Fann, le professeur Moussa Seydi. 

En Côte d'Ivoire, le journal "Le Sursaut" rapporte que le ministre ivoirien de la Défense, Hamed Bakayoko, Premier ministre par intérim, a affirmé que l’attaque armée ayant visé un poste avancé des forces armées de Côte d'Ivoire à Kafolo, dans le nord-est du pays, est un acte « terroriste ». Selon un bilan de l’état-major des armées de Côte d'Ivoire, ajoute le quotidien, l’attaque a occasionné une dizaine de morts, six blessés et un assaillant tué. 

La publication ajoute que "toutes les troupes dans la région sont en alerte en vue de retrouver les assaillants".

Sur un autre registre, son confrère "L'Intelligent d'Abidjan, titre "Lutte contre covid 19 / Récréation terminée jusqu’à fin juin 2020 : plus de rassemblement de 200 personnes (mais plutôt 50) à Abidjan". Le journal indique que le Conseil national de sécurité (CNS), présidé jeudi par le chef de l'Etat Alassane Ouattara, a annoncé l’interdiction, jusqu’au 30 juin, des rassemblements de plus de 50 personnes dans le Grand Abidjan et de plus de 200 personnes dans les villes de l’intérieur du pays.

Au Gabon, +l'Union+ titre "Décès : l'ancien Premier ministre Franck Emmanuel Issoze Ngondet tire sa révérence". Il écrit que le monde politique gabonais est à nouveau en deuil, l’ancien Premier ministre Franck Emmanuel Issoze Ngondet, vient d'être arraché à l'affection de sa famille biologique et politique, notant que ce décès est intervenu hier aux premières heures du jour.

Et de souligner que le défunt avait été admis le mois dernier dans une clinique de Libreville pour une crise d'asthme. Laquelle crise l'a finalement emporté dans l'au-delà, causant ainsi une grande perte pour sa famille politique et biologique. 

Pour sa part, +Gabonmediatime+ souligne que le président gabonais Ali Bongo Ondimba, a pris part jeudi par visioconférence, à la réunion du Bureau de l’Union Africaine avec les Présidents des Communautés Économiques Régionales de l’UA.

Et de poursuivre qu’à cette occasion, le chef de l’Etat gabonais a plaidé pour la mise en place d’une Task force opérationnelle de l’Afrique sur le Coronavirus qui permettra d’assister le Continent en termes de mesures immédiates à retenir pour la relance économique et le développement durable. 

En RD Congo, "Forum des As" écrit que le procès de détournement des fonds, mettant aux prises le directeur du cabinet du chef de l'Etat, Vital Kamerhe, et consort au ministère public, s'est clôturé jeudi à la prison centrale à Kinshasa, notant qu’après réquisitoire du ministère public, conclusions de la partie victime et plaidoirie de la défense, le tribunal de grande instance de Kinshasa-Gombe a pris l'affaire en délibéré, promettant de prononcer son jugement le samedi 20 juin prochain.

“L’Avenir” écrit qu’une cargaison de l’UNICEF de 3,7 mètres cubes de fournitures sanitaires vitales atterrira aujourd’hui à Goma, en République Démocratique du Congo (RDC), à bord d’un vol organisé par l’Union européenne (UE) pour transporter des fournitures humanitaires vitales et d’autres approvisionnements en appui à l’intervention COVID-19, alors qu’un autre vol transportant 183 mètres cubes de fournitures atterrira à Kinshasa, le 19 juin et un troisième vol arrivera à Kinshasa à la fin du mois de juin.

Au Rwanda, +RNA+ rapporte que le président rwandais, Paul Kagame, et le premier ministre canadien, Justin Trudeau, ont eu jeudi des entretiens téléphoniques axés sur les efforts de lutte contre la pandémie de nouveau coronavirus.

Les deux dirigeants, écrit-on, ont abordé les derniers développements de la situation sanitaire dans leurs pays respectifs, notant que les deux parties ont aussi abordé les perspectives des relations bilatérales ainsi que les mesures entreprises pour la relance des activités économiques.

D'autre part, le quotidien +The New Times+ rapporte que la police rwandaise vient de lancer une grande campagne de sensibilisation visant à mettre en garde la population contre les différentes menaces liées à la pandémie de coronavirus.

Cette campagne nationale, baptisée «Rwanya COVID», intervient une semaine après le début de la seconde phase du déconfinement qui, marquée par la relance de toutes les activités commerciales et la reprise des déplacements inter-provinciaux et des services de motos-taxis, souligne la publication. 

Citant le porte-parole de la police, le média ajoute que cette initiative s’assigne pour objectif d’encourager les comportements et les pratiques positives pour prévenir de nouvelles vagues d’infection. En Afrique du Sud, +BusinessTech+ revient sur le dernier classement mondial des villes les plus dangereuses au monde, signalant que le Cap occupe désormais la 8ème place avec pas moins de 68 meurtres pour 100.000 habitants. 

Trois autres villes sud-africaines figurent dans le top 50 de ce classement, à savoir Mandela Bay (24ème), Durban (3ème) et Johannesburg (4ème), ajoute le journal. 

Il rappelle également que, selon les chiffres du Service de police sud-africain (SAPS), l'Afrique du Sud a enregistré 21.022 meurtres durant la période comprise entre avril 2018 et mars 2019, en hausse de 3,4 pc par rapport à l'année précédente.

+The South African+ s'arrête sur la crise qui a durement affecté l'industrie du tourisme dans le pays. Citant une enquête sur l'impact de la pandémie sur le secteur, le journal note que 57 pc des établissements hôteliers interrogés ont été contraints de solliciter une aide de l’État pour faire face à leurs difficultés financières. 

En Ethiopie, +ETHIOPIAN MONITOR+ s'intéresse au plan décennal de développement économique et social, dévoilé jeudi par le gouvernement éthiopien et qui vise à assurer «une croissance économique basée sur la qualité».

A travers ce plan, l’Ethiopie ambitionne d’accroître la production et la compétitivité, et édifier une économie verte et résiliente au changement climatique, relève notamment le média.

Reprenant les propos du Premier ministre Abiy Ahmed, le média éthiopien ajoute que le plan de développement économique et social, sera centré sur les femmes et les jeunes et garantira une croissance tirée par le secteur privé.

Sur un autre registre, +FANA BC+ rapporte que le Conseil de la Fédération (Chambre Haute du Parlement éthiopien) a approuvé le report du troisième recensement national de la population et des logements en raison de la pandémie du coronavirus.

Le recensement avait déjà été reporté à deux reprises, rappelle le média éthiopien.

Au Mali, +Malijet+ rapporte que le Premier ministre Boubou Cissé, a présenté jeudi soir sa démission et celle de son gouvernement au président Ibrahim Boubacar Kéita qui l'a aussitôt reconduit dans ses fonction.

Et d’ajouter qu'en poste depuis le 22 avril 2019, M.Cissé est chargé de former une nouvelle équipe gouvernementale qui devrait être restreinte conformément aux recommandations du Dialogue national inclusif (DNI) qui a proposé en décembre 2019 la formation d'un gouvernement de 25 membres au maximum.

Au Ghana, +Daily Graphic+ rapporte que la Cour suprême rendra le 23 juin un jugement pour décider si la Commission électorale (CE) doit accepter une carte d'électeur existante comme forme d'identification pour le prochain exercice d'enregistrement pour les élections de 2020.

Le principal parti de l'opposition National Democratic Congress (NDC) a contesté la décision de la CE de ne pas accepter la pièce d'identité des électeurs pour l'exercice d'inscription.

Son confrère, +Ghana Web+ indique que l'ancien président John Mahama a réitéré l'engagement du Congrès national démocratique (NDC) de maintenir la paix avant, pendant et après les élections de 2020. Il a relevé que le NDC fera de son mieux pour garantir le bon déroulement du processus électoral.

Au Kenya, le journal "The Star" rapporte vendredi que le tribunal de l'emploi et des relations de travail de Mombasa a temporairement suspendu le recrutement d'un directeur général de l'Autorité portuaire du Kenya après qu'un groupe de la société civile ait saisi le tribunal estimant que le processus est non transparent.

Le juge James Rika a interdit au conseil d'administration de mener les entretiens pour combler le poste devenu vacant à la suite de la démission controversée de son ancien Directeur général Daniel Manduku, ajoutant que les entretiens ne seront pas inclusifs et qu'il n'est pas propice d'effectuer une recherche à l'échelle nationale pour pourvoir le poste dont la gouvernance doit être conforme à la Constitution.

Le tribunal a en outre déclaré que l'autorité ne serait pas affectée par le maintien du poste vacant puisque l'entité a un directeur général intérimaire dont le mandat est valable jusqu'en septembre, ajoute la publication.

A Djibouti, le journal "La Nation" se fait l'écho du message de félicitations adressé par le Président de la République française, Emmanuel Macron, à son homologue djiboutien, Ismail Omar Guelleh à l'occasion de la Fête nationale de Djibouti.

Dans son message, souligne la publication, le président Macron a fait part de sa détermination à mettre "tout en œuvre pour que la France reste le premier partenaire de Djibouti" et réitéré son engagement en faveur du renforcement de la coopération entreprise entre les deux pays dans les domaines économique et social.

"Je me réjouis que le projet de centrale solaire porté par Engie dans la région du Grand Bara ait été approuvé. Cela marque le retour d’un grand groupe français sur le sol djiboutien", a souligné le Président Macron qui a indiqué, par ailleurs, que l’urbanisme, l’assainissement et l’efficacité énergétique comme des secteurs de coopération stratégique nouveaux pour les deux pays.





              


Twitter
Facebook
Newsletter
Rss