MAfrique : Bulletin de Veille Maroco-africaine
Bulletin Maroc Afrique

21 Mars 2020 - MAP

Revue de la presse quotidienne internationale africaine du 21/03/2020


Dakar - La propagation de la maladie à coronavirus 2019 (COVID-19) est le thème principal traité par la presse africaine parue samedi. Au Sénégal, +Kritik+ écrit sous un titre en Une « 42 cas positifs : s'enfermer pour s’en sortir », qu’au rythme de la propagation du covid-19 dans les régions du pays, le Sénégal a atteint la barre des 42 sujets positifs au coronavirus.


Le journal relève dans ce sens que rien que pour la journée d’hier (vendredi) le plus gros chiffre a été enregistré et presqu’une dizaine de cas ont été révélés positifs suite aux examens de l’Institut Pasteur.

Son confrère +L’AS+ estime, dans un article d’opinion, que la pandémie coronavirus a décidément fini d’ébranler le monde et, in fine, aucun pays ou continent n’est épargné.

L’auteur de cet article intitulé « Covid-19 : la santé ou l’économie, faisons le choix », écrit que le virus, en plus d’avoir mis à rude épreuve le système santé mondial, est en train de bouleverser ou faire effondrer tous les autres secteurs de la société humaine.

En d’autres termes, poursuit le journal, la pandémie est en train de faire basculer toute l’organisation de l’humanité, les impacts immédiats de cette maladie se sentent partout de la pratique de nos religions, aux activités sportives, en passant par la fermeture des classes et arrêt des cours. 

Au Gabon, +l'Union+ écrit sous le titre "Covid-19 : un mort, confinement en vue" que le Gabon a enregistré, hier, son premier mort du coronavirus. Moment choisi par le gouvernement pour rappeler, avec gravité, toutes les mesures déjà adoptées et pour en annoncer d’autres, allant notamment dans le sens d’une extension des fermetures d’établissements et d’une limitation des déplacements non essentiels.

Et de poursuivre que le patient mort, le 4è cas confirmé dans le pays, est un patriote de 50 ans souffrant de diabète et ayant séjourné en France qui constitue le 2è foyer en Europe, notant qu’il a consulté dans une polyclinique mais a occulté qu’il était récemment dans l’hexagone.

Evoquant l’impact de coronavirus sur l’économie, la publication souligne dans un autre article que conscient des difficultés des PME et des PTE du fait des mesures prises pour lutter contre la pandémie, le gouvernement qui a créé une cellule de veille, s’est dit prêt cette semaine à veiller à atténuer, autant que possible, les effets. 

Au Rwanda, la presse locale focalise son attention sur les nouvelles mesures adoptées par le gouvernement rwandais pour endiguer la progression de l'épidémie de coronavirus, dont le bilan a grimpé vendredi à 17 cas confirmés de contamination.

Le quotidien +The New Times+ rapporte que le gouvernement a annoncé vendredi l’interdiction des activités religieuses collectives, des rassemblements de masse et des concerts afin de contenir la propagation de Covid-19, indique le journal.

Le ministère de la Santé, ajoute le journal, a exhorté les citoyens à « ne pas sortir » et à respecter les règles d'hygiène et de sécurité sanitaire ainsi que les mesures préventives prises par les autorités rwandaises.

En Ethiopie, les médias locaux reviennent toujours sur le nouveau bilan des cas confirmés du coronavirus dans le pays qui s'est établit vendredi à neuf cas et les mesures prises par le Premier ministre Abiy Ahmed en vue d’atténuer la propagation du virus.

La presse focalise dans ce contexte sur la décision du Premier ministre de suspendre les vols de la compagnie aérienne «Ethiopian Airlines» vers 30 pays.

Les médias ajoutent également que tous les voyageurs entrant en Ethiopie par voie aérienne seront mis en quarantaine pendant quatorze jours dans des hôtels à leurs propres frais.

En Côte d'Ivoire, "Le Jour Plus" informe que cinq nouveaux cas ont été confirmés, vendredi, positifs au Coronavirus en Côte d'Ivoire, portant le nombre de malades à 14 dont un cas guéri. Ces cinq nouveaux malades sont tous des cas importés. Il s'agit d'un homme de nationalité française âgé de 36 ans qui a effectué un séjour en France, une dame de 36 ans de nationalité française qui a voyagé avec son époux en France, une dame ivoirienne âgée de 40 ans qui a présenté une toux à son retour d'un voyage en France, un homme de nationalité libanaise âgé de 38 ans ayant voyagé en France et un homme de nationalité libanaise âgé de 49 ans qui a effectué un voyage au Liban d'où il est revenu le 05 mars 2020.

Sur un autre registre, "Fraternité Matin" rapporte que le président ivoirien Alassane Ouattara a nommé, vendredi, deux ministres intérimaires aux Affaires étrangères et à la Culture et Francophonie. "M. Ally Coulibaly, ministre de l'Intégration africaine et des ivoiriens de l'extérieur exerce à titre intérimaire les fonctions de ministre des Affaires étrangères... Mme Raymonde Goudou Coffie, ministre de la Modernisation de l'administration et de l'innovation du service public, exerce, à titre intérimaire les fonctions de ministre de la Culture et de la Francophonie", indique un communiqué de la présidence ivoirienne.

A Djibouti, les médias locaux se font l'écho du communiqué publié par le ministère du Commerce qui rassure la population djiboutienne de la disponibilité d'une quantité suffisante des stocks de produits alimentaires pour les prochains mois, dans le cadre des mesures préventives de la pandémie du coronavirus.

"Suite à une augmentation subite de la consommation des produits alimentaires constatée ces derniers jours, le Ministère du Commerce tient à informer et à rassurer la population djiboutienne de la disponibilité d'une quantité suffisante des stocks de produits alimentaires pour les prochains mois", indique le communiqué, cité par les médias. Le Ministère a appelé les importateurs, distributeurs et détaillants au strict respect des prix homologués par l’Etat, ajoutant qu'une une campagne de contrôle sur les prix est en cours et les commerçants incriminés seront sanctionnés sévèrement conformément à la réglementation en vigueur.

Au Kenya, les principaux quotidiens se font l'écho samedi de la mise en garde du ministre de la Santé Mutahi Kagwe qui a appelé les Kényans à se préparer à toute éventualité, affirmant que les tendances dans les pays qui sont affectés par le coronavirus montrent qu'il y a toujours un pic important dans les deux semaines suivant le premier cas signalé.

"Les preuves provenant d'autres pays indiquent que le nombre de personnes infectées augmente considérablement au cours de la deuxième semaine suivant la confirmation du premier cas", a mis en garde le ministre, ajoutant que "les deux prochaines semaines sont extrêmement critiques pour notre pays".

Vendredi, quatre autres personnes soupçonnées d'être infectées par le virus ont été admises au service d’isolement de l’hôpital de Mbagathi, et l’une d’elles a été testée négative, tandis que les trois autres attendent toujours leurs résultats.

Le ministère de la Santé suit également un cas dans le comté de Kilifi où un patient suspect a été mis en quarantaine. 

Au Ghana, +Daily Graphic+ rapporte que le nombre de cas confirmés du nouveau coronavirus (Covid-19) au Ghana a bondi vendredi avec 5 nouvelles infections, portant à 16 le nombre total des personnes testées positives au virus dans le pays, selon la Ghana Health Service (GHS).

"Cinq nouveaux cas ont été signalés dans la région du Grand Accra, dont trois n'ont aucun antécédent de voyage ", précise la GHS, cité par le quotidien.

Son confrère, +Ghanaian Timles+ fait savoir que les marchés de la capitale ghanéenne Accra seront fermés le 23 mars pour désinfection dans le cadre de mesures de précaution visant à freiner la propagation du coronavirus (COVID-19) dans le pays.

La fermeture qui durera un jour, permettra de désinfecter tous les marchés et autres lieux publics, indique un communiqué de l'Assemblée métropolitaine d'Accra (AMA), cité par le quotidien.

L'Assemblée a en outre exhorté tous les commerçants et acheteurs à se conformer à la directive et à stocker correctement leurs marchandises pour garantir la réussite de l'exercice.

En Afrique du Sud, +BusinessTech+ indique que les premières indications sur l'impact de la propagation du nouveau coronavirus sur le marché de l'emploi sont frappantes, les offres d'emploi ayant fortement baissé durant le mois en cours.

Les chiffres du portail de recherche d'emploi Adzuna montrent que les annonces de nouveaux emplois ont enregistré une baisse de 7,3 pc en Afrique du Sud, précise le journal, ajoutant que le qui pays devrait prendre des mesures plus drastiques pour freiner la propagation de la pandémie a enregistré une baisse de 14 pc dans les emplois liés au secteur touristique depuis le 1er mars. +Daily Maverick+ écrit que la situation financière de la compagnie aérienne sud-africaine, South african airways (SAA) devrait s'aggraver après avoir suspendu tous les vols internationaux en raison des interdictions de voyage imposées par le président Cyril Ramaphosa en réponse à la crise du nouveau coronavirus (Covid-19).

Citant une lettre adressée aux syndicats par l'équipe chargée du plan de sauvetage de la compagnie publique, le journal signale que ces restrictions pourraient compromettre l'espoir même de sauver la compagnie.

La situation financière de la SAA est si périlleuse que les 5,5 milliards de rands reçus par la compagnie d'un consortium de banques pour financer son redressement s'épuisera d'ici le 31 mars 2020, rapporte le journal





              


Twitter
Facebook
Newsletter
Rss