MAFRIQUE

Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
MAfrique
Le Vendredi 10 Janvier 2020 - Par MAP

Revue de la Presse Quotidienne Internationale Africaine du 10/01/2020


Dakar -Le secteur économique au Sénégal, la reprise du dialogue politique en Côte d'Ivoire, la coopération entre la RD Congo et la France ainsi que l'attaque armée contre un camp militaire au Niger, sont les principaux sujets qui attirent l’attention de la presse africaine parue vendredi.


Au Sénégal, +Le Soleil+ se fait l'écho d’un entretien avec le ministre des Finances et du budget, Abdoulaye Daouda Diallo, qui a estimé que l’année 2019 a été clôturée avec satisfaction en ce que l’économie a continué, à l’instar des années précédentes, à être extrêmement dynamique avec, pour la sixième année consécutive une croissance économique de plus de 6 %, ce qui a permis de maintenir sur la période 2014-2019 une moyenne de la croissance économique à quasiment 6,5 %.

« Notre pays affiche une bonne santé économique et financière », a-t-il dit, relevant que le stock de la dette publique totale est arrêté à 7339 milliards de francs CFA au 31 décembre 2019 et est projeté à 8076,6 milliards FCFA en 2020.

De son côté, +Le Quotidien+ rapporte que le président sénégalais qui a pris part à l’audience solennelle de la rentrée des cours et tribunaux, a affirmé qu’« il faut s’adapter sans cesse aux réalités changeantes que nous impose la lutte contre le terrorisme », notant qu’en plus des mesures de gel, de saisie et de confiscation des avoirs des personnes et associations terroristes, « il nous faut aussi prêter une attention particulière à la gouvernance d’internet comme espace de propagande et de relais ».

Dans ce sens, le journal croit savoir que le chef de l’Etat va soumettre « prochainement à l’assemblée nationale un projet de loi portant sur la sécurité intérieure », notant que d’après Macky Sall, « il s’agira de donner à l’autorité publique les moyens légaux de prendre des mesures adaptées, proportionnées au regard des risques encours et des circonstances contre notamment des attentats terroristes ou menaces avérées d’actions terroristes ».

En Côte d'Ivoire, "Fraternité Matin" rapporte que le premier ministre ivoirien, Amadou Gon a rencontré, jeudi, les partis politiques au pouvoir et de l'opposition, pour examiner l’adoption d’un nouveau code électoral dans le cadre de la reprise du dialogue politique annoncée par le chef de l'Etat, Alassane Ouattara. 

Selon le Garde des Sceaux, ministre de la Justice et des droits de l’Homme, Sansan Kambilé, cette seconde phase des discussions "doit aboutir à un consensus sur la question du code électoral".

Cette première phase a été consacrée à l’adoption du mode opératoire, du calendrier des discussions. "Il s’agira de ne pas empiéter sur les prérogatives de la Commission électorale indépendante (CEI) et de ne pas, non plus, la longueur du temps du dialogue, perturber le calendrier électoral encadré par les dispositions constitutionnelles, dont le respect s’impose à tous", a expliqué le PM ivoirien.

Sur un autre registre, la presse ivoirienne indique que vingt-quatre heures après la découverte à Paris du corps sans vie d'un adolescent dans le train d'atterrissage d'un avion de Air-France venant d'Abidjan, Amadou Koné le ministre ivoirien des Transports. L'annoncé a été faite mercredi par le renforcement des mesures sécuritaires à l'aéroport d'Abidjan et le déguerpissement des populations autour de la zone aéroportuaire. 

En RD Congo, +Forum des As+ aborde la réunion entre le ministre congolais en charge de la justice, Célestin Tunda Ya Kasende, et l'ambassadeur de France en RDC, François Pujolas. Au cours des échanges, M. Pujolas a rassuré le patron de la Justice congolaise du soutien de son pays dans l'amélioration de la Justice en RDC en général et, singulièrement , dans la formation et la professionnalisation des magistrats, rapporte l'auteur de l’article.

Pour le diplomate français, "la professionnalisation des magistrats permettra à la RDC de mieux lutter contre beaucoup de mauvaises pratiques qui sapent les efforts du pays à décoller vers son développement intégral et durable", ajoute-t-il.

+L’Avenir+ indique que “la police universitaire a découvert trois armes à feu avec munitions à l’home 8 de l’Université de Kinshasa”, dont les étudiants avaient mené des manifestations violentes pour protester contre l’augmentation des frais d'études. 

“Il s’agit non seulement des armes à feu, mais aussi certaines armes blanches dont les auteurs ne sont pas encore connus. Pour le chef de la Police, il va falloir identifier les anciens occupants de cet home afin d’en savoir plus sur l’origine de ces armes”, rapporte l’auteur de l’article.

Au Rwanda, le quotidien +The New Times+ rapporte que la Norvège envisage d'accueillir jusqu'à 500 réfugiés et demandeurs d'asile africains récemment évacués au Rwanda en provenance de Libye, citant le ministre rwandais des Affaires étrangères.

Le journal indique que le centre de transit de Gashora, situé à quelque kilomètres de la capitale rwandaise, accueille actuellement des centaines de réfugiés africains évacués de Libye dans le cadre d'un accord signé en septembre dernier entre Kigali, l’Union Africaine et le Haut-Commissariat des Nations unies pour les réfugiés.

En vertu de l’accord de « sauvetage », écrit-on, le gouvernement rwandais s’est engagé à abriter et à assurer la protection des réfugiés et des demandeurs d’asile par groupes d’environ 500 personnes qui seront hébergés temporairement dans un centre de transit avant leur réinstallation ou leur retour volontaire dans les pays d’origine.

Outre la Norvège, la Suède a également exprimé sa volonté de recevoir une partie des refugiés et demandeurs d’asile hébergés au Rwanda, ajoute la publication. 

Au Kenya, les principaux journaux se font l'écho de la qualification de l'équipe nationale féminine de volley-ball aux Jeux olympiques de Tokyo 2020 après une victoire, jeudi, de 3-0 (25-15, 25-21, 25-12) sur le Nigeria. 

"Après 16 ans d'absence et de déceptions, le temps est aux larmes de joie, aux célébrations frénétiques et aux grandes émotions pour les Malkia Strikers qui ont bien mérité leur victoire", écrit le journal "Daily Nation" Les protégés de Paul Bitok ont commencé leur campagne dimanche dernier avec une victoire de 3-1 contre l'Egypte, puis ont défilé 3-0 devant le Botswana lors de leur deuxième match lundi.

Les reines africaines ont ensuite éliminé les hôtes et rivaux du Cameroun 3-2 mardi pour se rapprocher d'une victoire après un retour aux Jeux d'été après une interruption de 16 ans.

Au Ghana, +Daily Graphic+ rapporte que le chef d'Etat Nana Akufo-Addo a appelé le Nigéria et le reste de ses voisins ouest-africains à trouver une solution durable à tous les problèmes affectant leurs relations dans le domaine du commerce, le plus rapidement possible.

Lors d’un échange avec le Haut-Commissaire nigérian sortant, Olifemi Michael Abikoye, le président ghanéen a estimé que les propres problèmes internes au Ghana avec les commerçants nigérians sont des problèmes à résoudre de sorte que le développement social et économique se fasse sur un pied d'égalité et positif.

Son confrère, +Ghanaian Times+ indique que la coalition de partis politiques a appelé à mettre en place une nouvelle liste électorale pour les élections prochaines, prévues en décembre.

La Coalition a exhorté la Commission de mettre en place un nouveau système de gestion des électeurs biométriques (BVMS) d'établir un nouveau registre des électeurs avant les élections générales de 2020, fait savoir le quotidien.

Au Mali, +L'indépendant+ rapporte que Au total, "63 terroristes" et 25 personnes ont été tués jeudi lors de l'attaque du camp militaire de Chinégodar (ouest, frontière malienne), selon un communiqué du ministère nigérien de la Défense, un mois après l'attaque du camp d'Inates dans le même secteur, qui avait fait 71 morts.

"Jeudi, aux environs de 13H00 (12H00 GMT), le poste militaire avancé de Chinégodar a repoussé une attaque menée par des éléments terroristes. Le bilan provisoire est le suivant: côté ami, 25 décédés et 6 blessés. Côté ennemi, 63 terroristes neutralisés (tués)", selon le texte lu à la télévision publique par le porte-parole de la Défense, le colonel Souleymane Gazobi.
 





Nouveau commentaire :
Twitter