MAfrique : Bulletin de Veille Maroco-africaine
Bulletin Maroc Afrique

8 Janvier 2020 - MAP

Revue de la Presse Quotidienne Internationale Africaine du 08/01/2020


Dakar - Le dialogue national au Sénégal, la situation des prisons à Kinshasa, la libération de sept Rwandais accusés d'espionnage en Ouganda et la réunion des ministres des affaires étrangères des pays arabes et africains riverains de la mer Rouge et du golfe, sont les principaux sujets qui attirent l’attention de la presse africaine parue mercredi.


Au Sénégal, +Le Soleil+ écrit que les parties prenantes au dialogue national ont tenu à mettre en évidence leur autonomie, coupant court au débat qui met en cause la légalité de la commission politique.

La plénière de la commission politique du dialogue national a tenu à « réaffirmer son autonomie et mettre en garde contre toute tentative de remise en cause de sa composition, de son fonctionnement et de ses décisions actées de manière consensuelle », peut-on lire dans un communiqué repris par le journal.

Selon la même source, la commission a tenu à rappeler que sa mise en place est « antérieure au comité de pilotage du dialogue national et fonctionne depuis le 12 juin 2019, disant travailler sur la base d'un code de conduite et de termes de références adoptés d’accord parties et à partir desquels, d’importantes mesures consensuelles ont été arrêtées pour l’approfondissement de la démocratie, dans l’intérêt exclusif du peuple sénégalais ».

Par ailleurs, la presse jubile après le sacre de Sadio Mané comme Balon d’Or Africain, mardi soir à Hurghada en Egypte.

« Ballon d’or 2019 : Sadio Roi d’Afrique », titre à la Une +Le Quotidien+, relevant qu’après quatre défaites dans les dernières années, Sadio Mané, attaquant de Liverpool, a été élu meilleur joueur africain de l’année. Il devance l’Algérien Riad Mahrez et l’Egyptien Mohammed Salah.

Au Gabon, +Matin Equatorial+ s'intéresse à la cérémonie de présentation de voeux au président. Il écrit dans ce sens que le président Ali Bongo a souligné à l'adresse du gouvernement, des institutions publiques, des forces de défense et de police et de la presse que l'action publique doit être efficace et produire des résultats sur le long terme pour préparer l’avenir, adapter le pays aux exigences du lendemain.

Et d'ajouter que le chef de l'Etat a mis l'accent aussi sur la nécessité de réaliser des résultats immédiats, tangibles et visibles de tous, améliorant concrètement les conditions de vie des concitoyens, qui "portent leurs espoirs sur les dirigeants que nous sommes".

Au volet sport, +l'Union+ revient sur le ballon d'Or africain 2019. Il commente dans ce sens que sans grande surprise que l'attaquant sénégalais de Liverpool Sadio Mané a remporté mardi le titre de meilleur joueur africain de 2019 attribué au cours d'une cérémonie à Hurghada (Egypte).

En RD Congo +Forum des As+ revient sur la situation des prisons à Kinshasa. Le ministre en charge de la Justice, Tunda Ya Kasende, a appelé les détenus de la prison centrale de Makala au calme, après le décès de trois prisonniers que d'aucuns attribuent à la rupture de fourniture en nourriture et médicament, indique l'auteur de l’article.

Tunda Ya Kasende a assuré que "tout est en train de se mettre en place pour apporter des solutions à tous les problèmes qui se posent dans les prisons" et qu’“il n’y a plus d'inquiétude, non seulement à Makala, mais aussi dans les autres prisons de la RDC, où il y avait des contraintes budgétaires”, rapporte-t-il.

“C’est depuis le mois d’octobre 2019 que l’État congolais n’a plus décaissé de fonds pour ravitailler la prison en médicaments et en nourriture. Le mal est profond, car la Prison de Makala a un grand pavillon consacré seulement aux prisonniers malades et mal nourris”, écrit pour sa part +L’Avenir+, qui souligne que “même le taux de prévalence en VIH est très élevé” dans cette grande prison de Kinshasa.

Au Rwanda, le quotidien +The New Times+ rapporte que la Cour militaire ougandaise a annoncé mardi la libération de sept Rwandais accusés d'espionnage en Ouganda, indiquant que les sept personnes ont été détenues illégalement depuis environ trois ans.

Citant le ministre rwandais chargé des Affaires est-africaines, le journal écrit que Kigali a salué ce développement qui s’inscrit dans le cadre des efforts visant à normaliser les relations entre le Rwanda et l’Ouganda, ajoutant que des dizaines de ressortissants rwandais sont toujours coincés dans les prisons ougandaises depuis la détérioration des relations entre les deux pays voisins. 

La publication rappelle que le gouvernement rwandais avait mis en garde ses ressortissants contre tout séjour en Ouganda, les prévenant qu'ils risquaient d'être victimes d'arrestations arbitraires, de tortures et d'expulsions.

En sport, +Rwanda Podium+ écrit que la sélection rwandaise de cyclisme souhaite être sur la plus haute marche du podium à l’issue de la Tropicale 2020, comme en 2018 lorsque Joseph Areruya est devenu le premier Rwandais à remporter la célèbre course africaine.

Le média note que cette ambition a été clairement déclinée par l’entraîneur de l’équipe qui a exhorté ses coureurs à rester concentrés et être prêts pour la rude compétition qui se déroulera du 20 au 26 janvier au Gabon sur une distance record de 1035 kilomètres.

«Nous avons déjà goûté à la victoire au Gabon, donc nous savons que c’est possible. Nous devons juste avoir l’esprit concentré et travailler dur et intelligemment étape après étape», a déclaré le coach Felix Sempoma, cité par la publication.

A Djibouti, le journal "La Nation" rapporte que le ministre des affaires étrangères et de la coopération internationale, porte-parole du gouvernement, Mahmoud Ali Youssouf, a pris part lundi à la réunion des ministres des affaires étrangères des pays arabes et africains riverains de la mer Rouge et du golfe d'Aden qui a eu lieu à Riyad, en Arabie Saoudite.

Cette réunion, souligne la publication, a été consacrée à la discussion de la charte instituant le Conseil des États arabes et africains bordant la mer Rouge et le golfe d’Aden.

Dans son discours lors de la séance d’ouverture, le chef de la diplomatie djiboutienne a mis l’accent sur l’importance que revêt cette nouvelle entité, mettant l'accent sur la nécessité d’unir les efforts et de coordonner le travail collectif face aux défis croissants.

Il a aussi exprimé sa "profonde inquiétude" devant l’escalade des tensions dans la région et appelé à la retenue et à la prévention de tout ce qui pourrait aggraver la situation. A l’issue de la réunion, les ministres ont procédé à la signature de la charte portant création du Conseil des États arabes et africains bordant la mer Rouge et le golfe d’Aden. Le Conseil regroupe l’Arabie saoudite, la république de Djibouti, l’Égypte, le Soudan, le Yémen, la Somalie, la Jordanie et l’Erythrée.

Au Kenya, le journal "Daily Nation" rapporte mercredi que l'agence anti-greffe a sommé le secrétaire par intérim du comté de Nairobi, Simon Morintat, d'enregistrer une déclaration concernant l'appel d'offres pour la construction de quatre stades à 1,2 milliard de shillings (environ 120 millions de dollars).

Le PDG de la Commission d'éthique et de lutte contre la corruption, Twalib Mbara, souhaite que M. Morintat fournisse à l'agence les documents pertinents afin de déterminer si le processus de passation des marchés a été au-dessus des limites.

L'appel d'offres pour la construction des quatre stades à savoir Dandora, Kawangware, Kihumbuini et Ziwani a été attribué au cours de l'exercice 2017/18.

Les stades devaient être achevés dans un délai de 18 mois à compter de la date de l'attribution, mais ils ne sont pas encore terminés malgré le versement des fonds, rappelle le journal.

Selon M. Mbarak, les informations recherchées par l'EACC aideront également à confirmer si les fonds publics ont été correctement utilisés.

«L'EACC mène des enquêtes sur les allégations de corruption et d'irrégularités dans les achats lors de l'attribution de l'appel d'offres pour la construction des quatre stades. La commission estime que vous disposez d'informations susceptibles de faciliter ces enquêtes», a déclaré M. Twalib dans sa lettre datée du 6 janvier à M. Morintat.

En Ethiopie, le groupe médiatique +FANA BC+ s'intéresse aux relations de coopération entre l’Ethiopie et la Guinée- Conakry en focalisant sur la visite officielle du Premier ministre Abiy Ahmed à Conakry.

Au cours de sa visite, le Premier ministre éthiopien va rencontrer le président Alpha Conde pour discuter de questions bilatérales, souligne le médias éthiopien, notant que les deux pays vont élever leurs relations à un niveau stratégique.

+FANA BC+ rapporte d’autre part que le Premier ministre éthiopien effectuera également une visite officielle en Afrique du Sud du 11 au 12 janvier courant.

Au Ghana, +Daily Graphic+ s'intéresse à la célébration de la journée de la Constitution, qui marque l'entrée en vigueur de la Constitution de 1992 et la naissance de la quatrième République.

Observée pour la première fois l'année dernière, la célébration de cette journée doit rappeler aux Ghanéens leur engagement à respecter les principes de l'État de droit, du constitutionnalisme et de la démocratie, écrit le quotidien.

La célébration de cette journée a également pour objectif de rappeler aux citoyens leur attachement collectif à un régime d’ordre constitutionnel ininterrompu, souligne la même source.

Côté sport, +Ghanaian Times+ rapporte que l’ex-sélectionneur des Black Stars, Kwesi Appiah est en discussions avec le Soudan.

Apprécié au Soudan depuis son passage réussi à Al-Khartoum (2014-2017), Appiah succèderait s’il était nommé au Croate Zdravko Logarusic, arrivé au terme de son contrat le mois dernier.
 





              


Newsletter
Rss
Mobile