MAfrique : Bulletin de Veille Maroco-africaine
Bulletin Maroc Afrique

2 Mai 2020 - MAP

Revue de la Presse Quotidienne Internationale Africaine du 02/05/2020


​En Afrique du Sud, +Eyewitness News+ revient sur les propos des représentants du Syndicat national des métallurgistes d'Afrique du Sud (Numsa) qui ont déploré que les mesures prises par le gouvernement pour faire face aux effets économique et sociaux de la pandémie n'étaient pas suffisantes.


A titre d'exemple, le programme d'aide temporaire à l'emploi mis en place par la Caisse d'assurance chômage (FUI), ne couvre pas tous les employés affectés par les mesures de confinement total mis en place depuis le 27 mars dernier, précise le journal.

+Business Tech+ s'arrête sur le plan d'urgence initié par le gouvernement pour atténuer l'impact du coronavirus sur l'économie du pays et les populations les plus vulnérables. Le journal indique que les responsables ont dû prendre en considération plusieurs facteurs, à savoir la situation budgétaire précaire du pays et la pression sur la balance des paiements.

Citant l'économiste en chef chez Sanlam Investments, Arthur Kamp, le journal fait savoir que ces mesures interviennent dans un contexte marqué par une « récession qui affecte les recettes publiques avec un déficit qui devrait atteindre plus de 12 pc du PIB en 2020 », signalant que le taux d'endettement devrait dépasser 80 pc du PIB à moyen terme. Au Ghana, +Daily Guide+ indique que la minorité a décrit comme inacceptables et illégales les décisions de la National Identification Authority (NIA) et de la Commission électorale (CE) de poursuivre leurs exercices d'enregistrement à un moment où le pays lutte contre la propagation de la pandémie de COVID-19.

"La décision des deux institutions publiques de procéder à l'enregistrement à la carte du Ghana au motif qu'ils pourraient fournir un équipement de protection individuelle à leur personnel exposerait les Ghanéens à des infections", estime la minorité.

Son confrère, +Pulse Ghana+, rapporte que les frontières du Ghana resteront fermées jusqu'au 31 mai afin d'empêcher la propagation du coronavirus.

"La fermeture sera prolongée à partir du 4 mai à minuit jusqu'au 31 mai", a fait savoir le quotidien.

En Ethiopie, les médias locaux s'intéressent à l’aide accordée par le Fonds monétaire international (FMI) à l’Ethiopie pour combattre le coronavirus, la célébration du 1er mai et le soutien du Danemark au pays pour faire face à la pandémie de COVID-19. 

Ainsi, +ETHIOPIAN MONITOR+ rapporte que le FMI a accordé à l’Ethiopie une aide de 411 millions de dollars destinée à faire face à l'impact du coronavirus dans le pays.

Revenant sur la célébration de la fête du travail, +FANA BC+ écrit que la célébration cette année de la Journée internationale du travail (1er mai) intervient dans le cadre des restrictions imposées par la pandémie de coronavirus.

Dans son massage du 1er mai, le Premier ministre, Abiy Ahmed, a notamment exhorté les travailleurs à faire tout leur possible pour vaincre la pandémie, souligne le média.

Sur un autre registre, le média éthiopien revient sur le soutien de 18 millions de dollars accordé par le Danemark à l’Ethiopie.

Ce soutien est destiné à la sécurité alimentaire dans le pays, aux réseaux de protection sociale et aux droits des femmes dans le contexte du COVID-19.





              


Twitter
Facebook
Newsletter
Rss