MAFRIQUE

Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Maroc-Afrique
Le Mercredi 23 Octobre 2019 - Par Adam Sfali

Pourquoi les pigeons aiment-ils tant nos villes ?



Casablanca : Vous êtes vous déjà demandé pourquoi se sont les pigeons qui viennent habiter dans nos villes et non les aigles, les dindes, les colibris ou les vautours ?

Les pigeons sont un symbole de la paix. Nos voisins qu’on aime ou qu’on déteste. Sur les places publiques on les nourrie avec des miettes de pains. On les élèves dans des cages sur les toits de nos maisons quand on en est amateurs. Ou bien on les traite de rats avec des ailes et on les accuse d’être des transporteurs de maladies.

Bref, on vit avec les pigeons, avec amour et désamour, comme des êtres urbains parfaitement intégrés à nos villes, à nos décors et plus important à nos imaginations.

Mais comment ces pigeons ont-ils choisi eux même de venir s’installer dans les villes à proximité des hommes?

Selon Colin Jerolmack, scientifique américain, de l'université de New York et professeur de sociologie et environnement, les pigeons sont des oiseaux à part car ils sont presque les seuls dans le règne animal, à conquérir leur territoire au milieu de l’habitat humain.

Colin Jerolmack, citant une étude d’observation d’un groupe de pigeons à l’Etat sauvage en Afrique du nord, a indiqué qu’il a été constaté que les pigeons sont des amateurs des surfaces durs. Ils ne mettent presque jamais leurs nids sur des arbres, mais cherchent systématiquement les bords rocheux et les falaises pour nidifier. Voici, dit le scientifique américain, pourquoi les pigeons aiment la compagnie des hommes. Et bien parce que ces derniers sont des maçons qui construisent des maisons et des immeubles avec du béton et les pigeons eux, ils adorent y mettre leurs nids.

Autre raison, ajoute le scientifique américain, l’homme lui-même. Les pigeons vivent avec les hommes depuis 5000 ans. Et la domestication de ces oiseaux a été, depuis le début, très spéciale. Les hommes n’enferment pas les pigeons, au contraire ils les élèvent pour en faire des oiseaux libres qui voyagent sur de longues distances et partent et viennent à leur guises. 

Bref n’ayant rien à craindre pour leurs libertés et préférant les bâtisses bétonnées pour leurs nids, les pigeons ne trouvent que des avantages à peupler les cités des hommes.


Topics : pigeons



Nouveau commentaire :
Twitter