MAFRIQUE

Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
MAfrique
Le Mardi 12 Novembre 2019 - Par MAP

Omar Hilale réitère devant le CPS de l'Union africaine à Addis-Abeba son engagement à continuer à accompagner les efforts des autorités de la République centrafricaine


​Addis-Abeba - L’Ambassadeur Représentant Permanent du Royaume auprès des Nations-Unies, Omar Hilale, a réitéré, lundi à Addis-Abeba, son engagement à continuer à accompagner les efforts des autorités de la République centrafricaine (RCA) et mis en garde contre les violations de l’Accord de Paix et de Réconciliation dans ce pays.


M. Hilale qui a briefé les membres du Conseil de Paix et de Sécurité (CPS) de l’Union africaine en sa qualité de Président de la Configuration RCA de la Commission de Consolidation de la Paix de l’ONU, a souligné avec force la nécessité de l’aboutissement du processus électoral prochain en RCA, pour renforcer les institutions démocratiques et de gouvernance dans ce pays.

Lors de cette réunion d’interaction entre le CPS de l’UA et la Commission de la Consolidation de la Paix de l’ONU (CCP) qui a été représentée également par le Représentant Permanent de la Colombie auprès de l’ONU, en sa qualité de Président de la CCP, le Représentant Permanent de l’Egypte, en sa qualité de vice-président de la CCP, l’Ambassadeur Omar Hilale, Président de la Configuration RCA de la CCP, a briefé les membres du CPS sur les activités menées par la Configuration RCA, et ses efforts pour la stabilisation de la République Centrafricaine, ainsi que le soutien qu’elle accorde aux autorités centrafricaines pour les accompagner dans la phase post-conflit et de reconstruction. 

Il a appelé tous les membres du Conseil de Paix et de Sécurité de l’UA à soutenir les activités de la Configuration RCA et à s’engager davantage dans les efforts menés par la Configuration, présidée par le Maroc depuis sa création. 

Pour sa part, l’Ambassadeur Représentant Permanent du Royaume auprès de l’UA et de la CEA-ONU, Mohamed Arrouchi, a rappelé les multiples défis et menaces sécuritaires et non-sécuritaires qui secouent la stabilité du continent africain, notamment la région du Sahel, le Bassin du Lac Tchad et la région des Grands Lacs.

Le diplomate marocain a appelé à la mise en œuvre de la ligne tracée par les ministres des Affaires étrangères des 15 Etats membres du CPS de l’UA, lors de la dernière réunion ministérielle, qui a eu lieu le 27 septembre dernier à New York, lors de laquelle ils ont souligné la nécessité absolue d’intégrer l’interdépendance paix, sécurité et développement économique dans les différentes étapes de prévention, de gestion des conflits et de reconstruction post-conflit.

L’Ambassadeur Arrouchi a également plaidé pour davantage de synergie entre la CCP et les membres du CPS ainsi que la Commission de l’UA, et ce, afin que les deux Organisations puissent jouer le rôle qui leur incombe respectivement, en vertu des dispositions pertinentes du chapitre VIII de la Charte de l’ONU.

Lors de cette réunion, le CPS de l’Union africaine et les personnalités invitées se sont félicités des efforts du Maroc en soutien au processus de reconstruction et de développement post-conflit en RCA et du rôle joué par le Royaume en sa qualité de Président de la Configuration RCA de la CCP des Nations Unies.





Nouveau commentaire :
Twitter