MAFRIQUE


Mirador

POUR UN ULTIMEDIALOGUE NATIONAL FONDATEUR !

C’est une volonté politique présidentielle à la rencontre d’autres volontés politiques et de forces sociales qui ont souhaité, ensemble, s’unir autour d’une plateforme responsable, porteuse d’avenir et d’histoire. Certains diront que nous en avions déjà une qui sera difficile à égaler : les fameuseset légendaires Assises nationales. Mais rien n’empêche que les résultats et les trouvailles de ces dernières, bien longtemps après, puissent servir, être convoqués sur la table du dialogue, être...

20 DÉCEMBRE 2001 - 20 DÉCEMBRE 2019 : 18 ANS QUE SENGHOR ATTENDAIT SA« SOPÉ » !

Mon cher poète, ils étaient tous là, venus dire à votre épouse si tant aimée combien nous aussi, nous l’aimions. Le Président Macky Sall et son épouse étaient là : Marième Faye Sall, belle et si élégante elle aussi, dans sa robe de mousseline noire. Mon cher poète, le Président Sall a « la courtoisie et l’intelligence du cœur ». Il vous a construit en lui une bien belle maison, car tout ce qui vous touche le touche et nous pouvons en témoigner de par les actes posés et accomplis, à chaque fois...

ÉLOGE FUNÈBRE POUR COLETTE SENGHOR

Ma voix, en ce lieu de ténèbres et de lumières, n’est pas celle isoléed’un humble poète venu seul interroger le mystère de lamort et rendre hommage à un moment unique à une femme discrète et fascinante, une épouse aimée de tous et qui laisse dans nos mémoires un souvenir attendrissant.         Ma voix, je la veux également porteuse, avec respect, d’un témoignage, celui de l’immense affection d’un homme d’État qui porte Senghor dans son cœur et j’en ai mesuré le poids : le...

HOMMAGE A COLETTE SENGHOR : « J’AIME TES YEUX LES SOIRS DERÉCEPTION… »

 C’est Senghor lui-même qui le chante dans ses poèmes en s’adressant à sa muse : « j’aime tes yeux les soirs de réception » ! Simple mais si beau ! Quand j’ai eu l’honneur d’assister à une soirée au palais présidentiel, j’avais hâte de saluer le couple présidentiel et de m’attarder sur les yeux de la première dame, « la Normande aux yeux pers », comme le chantait encore Sédar. Sous les lumières, les lambris dorés et les sourires, j’ai découvert pourquoi le poète Senghor avait évoqué les...

FORUM INTERNATIONAL DE DAKAR : PAIX ET SÉCURITÉ EN AFRIQUE -18-19 nov 2019-

Dans la perspective de cet important Forum que le président de la République Macky Sall présidera à Dakar le lundi 18 novembre 2019, voici ce que nous écrivions, au nom de la PAIX, il y a 17 ans. En effet, du 7 au 8 octobre 2002, s’ouvrait à Dakar le 1er Congrès mondial des poètes et écrivains de la paix initiée et organisée par la Maison Africaine de la Poésie Internationale. Le drame du Diola était encore tout frais dans les esprits et tout le Sénégal était en deuil. Nous disions alors au...

CHEIKH AHMADOU BAMBA : « LE NECTAR » DE TOUBA

dédié à mon ami en poésie profonde : Cheikh Ahmadou Kara Mbacké Noreyni              Ô Serigne Touba où trouver les hautes marches pour dire ton nom où trouver les ciels les montagnes les cimes intouchables  pour dire ton nom où toucher les cimes atteindre les nids des aigles grimper les miradors pour dire ton nom où prendre pied, mesurer les profondeurs interroger les abîmes  pour dire ton nom où trouver les minarets qui flirtent avec les étoiles...

CHANT POUR EL HADJI MAODO MALICK SY « L’OR DÉCANTÉ »

Il est beau il est beau si beau si beau  comme il est beau Maodo Malick Sy cette lumière qui l’irradie vient d’un soleil qui n’est point le nôtre ces rayons diaphanes qui dessinent son front viennent du Grand Est làoù Dieu mit au monde un prophète grand et irradiant du nom diaphane de Muhammad Maodo Malick n’est pas qui veut qui veut n’est pas Maodo Malick cet astre vient d’un ciel unique d’un astre unique sa lueur n’est pas de notre terre mais d’une autre terre qu’Allah Seul...

CHANT POUR EL HADJI MAODO MALICK SY « L’OR DÉCANTÉ »

Il est beau il est beau si beau si beau comme il est beau Maodo Malick Sy cette lumière qui l’irradie vient d’un soleil qui n’est point le nôtre ces rayons diaphanes qui dessinent son front viennent du Grand Est là où Dieu mit au monde un prophète grand et irradiant du nom diaphane de Muhammad Maodo Malick n’est pas qui veut qui veut n’est pas Maodo Malick cet astre vient d’un ciel unique d’un astre unique sa lueur n’est pas de notre terre mais d’une autre terre qu’Allah Seul...
1 2 3 4 5 » ... 8