MAFRIQUE

Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Maroc-Afrique
Le Mercredi 2 Octobre 2019 - Par MAP

Le Maroc porté à la Présidence du Réseau International des Organismes de Bassin



e Maroc, en la personne du ministre de l'Equipement, du Transport, de la Logistique et de l’Eau, Abdelkader Amara, assurera la Présidence du Réseau International des Organismes de Bassin (RIOB) pour une période de trois ans (2019-2022).

M. Amara a été porté, à l’unanimité, à la présidence du RIOB lors de la 11ème Assemblée Générale du Réseau, tenue à Marrakech.

A cet effet, une cérémonie de passation de la Présidence entre M. Amara et le Directeur général adjoint de la Commission nationale mexicaine de l’eau (CONAGUA), Jorge Eugenio Barrios Ordoñez, a été organisée à l'occasion de l’ouverture, mardi dans la cité ocre, du Sommet International sur la Sécurité Hydrique.

Ainsi, le Royaume s’engage, par le biais de cette Présidence, à favoriser le développement des Organismes de Bassin et la mise en œuvre d’une politique de gestion intégrée des ressources en eau par bassin, notamment dans le cadre de l’adaptation aux effets du changement climatique.

A noter que la 10ème Assemblée générale du RIOB s’est tenue en juin 2016 à Merida au Mexique, lors de laquelle ladite Assemblée a adopté "la Déclaration de Merida", qui appelle à prendre en compte la gestion intégrée des ressources en eau à l’échelle des bassins, comme une priorité dans l’Agenda Mondial d’Action pour le Climat, approuvé lors de la COP21 de Paris, ainsi que dans les travaux du Panel de Haut Niveau sur l’Eau et le Développement Durable.

Les travaux du Sommet international sur la Sécurité Hydrique ont été ouverts en présence de plus de 500 participants, dont des ministres et responsables chargés du secteur de l'Eau, des acteurs institutionnels et financiers, des experts nationaux et internationaux dans les secteurs public et privé, ainsi que des représentants de la société civile.

Placé sous le Haut Patronage de SM le Roi Mohammed VI, ce conclave de grande envergure, initié sous le thème "Pour une gestion participative et innovante du bassin", s'assigne pour objectifs de débattre des différents aspects de la problématique de l’eau, à l’échelle locale, régionale et mondiale, et particulièrement des défis liés à l’insécurité hydrique.

Organisé par le ministère de l’Equipement, du Transport, de la Logistique et de l’Eau, conjointement avec le Réseau international des Organismes de Bassins (RIOB) et l’Institut international pour l'Eau, l'Environnement et la Santé (GIWEH), ce Sommet (1-3 octobre) s'inscrit dans le processus des événements préparatoires du 9è Forum Mondial de l’eau qui se tiendra en mars 2021 à Dakar, au Sénégal.

Au programme de cet événement, figurent une session ministérielle de haut niveau sur la sécurité hydrique en relation avec la paix sociale, le développement économique et le besoin en matière de coordination des politiques publiques, ainsi que cinq sessions de travail qui traiteront de diverses thématiques à savoir: "Nexus Eau-Energie-Sécurité alimentaire", "La gestion de l’eau dans le contexte du changement climatique", "La connaissance et l’innovation dans le domaine de l’eau", "La diplomatie de l’eau et la coopération internationale et transfrontalière" et "Le financement".

Le Sommet a été précédé, le 30 septembre, par la tenue des réunions des réseaux régionaux du RIOB et du Bureau mondial de liaison du RIOB.





Nouveau commentaire :
Twitter