MAFRIQUE

Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
MAfrique
Le Lundi 2 Décembre 2019 - Par MAP

Le Festival international du film de Marrakech est devenu un rendez-vous culturel incontournable dans le continent africain (Xinhua)


​Shanghai - Le Festival international du film de Marrakech (FIFM), dont la 18ème édition s’est ouverte vendredi, est véritablement devenu un rendez-vous culturel incontournable dans le continent africain, a affirmé l’agence de presse chinoise "Xinhua".


Dans une correspondance de Marrakech, l’agence de presse a écrit que ce festival cinématographique, qui a débuté en 2001, vise à "découvrir et développer de nouveaux talents dans le cinéma", ajoutant que "plus de dix ans après son lancement, le festival est devenu une date culturelle incontournable dans le continent africain".

Dans son article illustré par des photos de la ville ocre et de certaines stars du cinéma participant à cette édition, elle a ajouté que la place Jemaa el-Fna était plus animée que d'habitude vendredi soir, où des milliers de personnes et de touristes se sont rassemblés devant un grand écran sur lequel a été retransmise la cérémonie d'ouverture du 18e FIFM, notant que "les colporteurs et les vendeurs de la place ont dû se reposer car le grand écran a fortement attiré l'attention des visiteurs de la place".

Située au cœur de Marrakech, la place Jemaa el-Fna, inscrite sur la liste du patrimoine mondial de l'UNESCO, est considérée comme une "place sans sommeil en raison du flux continu de personnes du matin au soir", a indiqué "Xinhua", relevant que la projection de films en plein air fait désormais partie intégrante du Festival international du film de Marrakech.

Le média chinois a rappelé les moments clés de la cérémonie d’ouverture du FIFM et des extraits du discours de la présidente du jury du festival, l'actrice britannique Tilda Swinton qui a affirmé que le Festival international du film de Marrakech est "une légende" qui illumine le ciel du cinéma international et "un phare pour les cinéastes venus du monde entier pour se rencontrer sous ce ciel africain qui donne sa bénédiction sur nous tous". L’actrice britannique a par la suite été rejointe par l’actrice australienne, Naomi Watts qui a annoncé l'ouverture officielle de la 18 e édition du FIFM.

Citée par "Xinhua", Naomi Watts, héroïne du film "King Kong" a indiqué, après avoir rejoint la place de Jemaa el-Fna pour donner le coup d’envoi de la projection du film, que "je suis honorée d'être ici et de partager ce film avec le public. Mes mémoires sur la production de ce film restent toujours ancrées et regarder ce film en plein air avec ce public est incroyable, C'est une expérience forte dont je me souviendrai pour toujours".

La 18e édition du festival se poursuivra jusqu'au 7 décembre, au cours de laquelle 98 films issus de 34 pays seront projetés. 14 films, dont un chinois, sont en lice pour remporter le Grand Prix du FIFM.





Nouveau commentaire :
Twitter