MAfrique : Bulletin de Veille Maroco-africaine
Bulletin Maroc Afrique

20 Mai 2020 - MAP

Le Covid19 pourrait tuer plus de 40.000 personnes en Afrique du Sud


​Johannesburg - La pandémie du Coronavirus pourrait provoquer le décès de plus de 40.000 personnes en Afrique du Sud d’ici le mois de novembre prochain, selon les conclusions un rapport présenté mardi par des conseillers scientifiques du gouvernement sud-africain.


D’après ce rapport, qui établit les prévisions de la pandémie dans le pays durant les mois qui viennent, l’Afrique du Sud devrait enregistrer plus d’un million d’infections.

Les infections ont connu une hausse significative dans le pays durant les derniers jours. Des chiffres officiels rendus publics mardi ont montré que l’Afrique du Sud a recensé 767 nouveaux cas confirmés d’infection au Covid-19, portant à 17.200 le nombre total des contaminations.

Les chiffres des derniers jours montrent également une hausse inquiétante du nombre de décès. Mardi, 26 nouveaux décès ont été rapportés, portant le nombre total de morts à 312.

Le rapport des conseillers scientifiques du gouvernement sud-africain dresse un tableau sombre de la situation pandémique dans le pays, avec une insuffisance alarmante des équipements médicaux quand l’Afrique du Sud atteindra le pic de la pandémie dans les mois qui viennent.

Le Dr Sheetal Silal, qui a présenté le rapport lors d’une visioconférence coordonnée par le ministre de la Santé Zweli Mkhize, a relevé que le pays devra enregistrer environ 475 fatalités à la fin du mois de mai courant et que le nombre de décès se situera entre 45.000 et 48.000 vers le mois de novembre prochain.

D’ici la fin du mois de mai, le nombre des infections confirmées devra augmenter à 30.000 cas, un chiffre qui devra atteindra un million en juillet prochain, ont indiqué les scientifiques, relevant que ces projections devront changer en fonction des mesures d’assouplissement du confinement actuellement en vigueur dans le pays pour freiner la propagation de la pandémie.

Ils ont, d’autre part, souligné que la hausse des infections devra accentuer les pressions sur le système de santé qui pâtira du manque d’équipements. Le pays aura besoin d’entre 25.000 et 40.000 unités de soins intensifs au pic de la pandémie, prévu en septembre prochain, ont-ils dit. 





              


Twitter
Facebook
Newsletter
Rss