MAFRIQUE

Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Maroc-Afrique
Le Mardi 5 Novembre 2019 - Par MAP

Le Collectif des Marocains d’Asie-Pacifique dénonce la profanation du drapeau national


​Pékin - Le Collectif des Marocains d’Asie-Pacifique a dénoncé avec la plus grande fermeté "le comportement irresponsable et abject d’éléments égarés qui durant une manifestation à Paris le 27 Octobre ont perpétré des actes d’incivilités que la morale réprouve, en osant notamment mettre profaner le symbole de la Nation que représente le drapeau marocain".


Le Collectif a affirmé dans un communiqué qu’il s’élève contre "cet acte abjecte et de haute trahison à l’encontre du Royaume du Maroc, des Marocaines et Marocains, et ne lui trouve aucune justification, sinon celle de heurter au plus profond tout un peuple et faire une honteuse offense à sa dignité et son honneur". "Cet acte constitue purement et simplement une atteinte flagrante à la souveraineté du Royaume", a ajouté le Collectif.

Le Collectif a affirmé que "dans son devoir de patriotisme, il reste plus que jamais mobilisé pour la défense les nobles causes nationales et s'ériger contre toutes velléités de déstabilisation de l’unité nationale et d’atteinte à l’intégrité territoriale du Royaume".

Le Collectif a réitéré à cette occasion son indéfectible attachement au Royaume, ainsi que sa fidélité et son loyalisme à SM le Roi Mohammed VI.

Le Conseil de la communauté marocaine à l'étranger (CCME) avait récemment condamné les agissements de certains individus qui ont brûlé le drapeau national lors d'une manifestation à Paris, soulignant que cet acte "enfantin et lâche" est une "atteinte grave à l’un des symboles de la souveraineté nationale et à la dignité des Marocains" aussi bien dans le Royaume qu'ailleurs.

Dans un communiqué, le CCME avait affirmé que "ce genre d’agissements provocateurs n'entamera en rien la cohésion nationale et la relation affective qui lie les Marocains du monde à leur Mère-Patrie, Roi et peuple, et qui n’ont eu de cesse de refléter" et exprimer à chaque occasion.





Nouveau commentaire :
Twitter