MAFRIQUE

        
MAfrique
Le Samedi 15 Février 2020 - Par MAP

L'employabilité et la paix sociale dans les pays maghrébins en débats à Marrakech



​Marrakech - "L’employabilité et la paix sociale dans les pays maghrébins" est le thème d’un colloque organisé vendredi à Marrakech, avec la participation d’un aréopage de chercheurs, d’experts et de professeurs universitaires.


Initiée par l'Organisation de l’Action Maghrébine (OAM) en partenariat notamment avec la Fondation Hanns Seidel, le Laboratoire des études juridiques, civiles et foncières et le Centre international d'études et de conseils juridiques, cette rencontre de deux jours se veut une occasion pour débattre de l’efficience et de l’efficacité des législations en matière d'emploi dans les pays maghrébins pour la promotion de ce secteur, la réalisation du développement économique et la garantie de la paix sociale.

Intervenant à cette occasion, le directeur général de l’Agence Nationale de Promotion de l’Emploi et des Compétences (ANAPEC), Abdelmounaïm Madani, a indiqué que le système universitaire national a réussi à doter l'administration et l’économie nationales de cadres hautement qualifiés, relevant que les indicateurs et les chiffres font ressortir que la moyenne d'intégration des diplômés universitaires dépasse celles des lauréats des autres systèmes de formation.

Les responsable a également expliqué que le système d'éducation et de formation est actuellement au cœur des débats, à la lumière de l'émergence d'une série de dysfonctionnements endogènes et exogènes, ajoutant que ce système est devenu dans l'incapacité de s'adapter à l'actuelle conjoncture, notamment en matière d’employabilité et d'intégration.

Il a ainsi insisté sur l'importance d'orienter l’enseignement universitaire et la recherche scientifique vers les domaines de l’administration et de l'économie, afin de renforcer la compétitivité et l'intégration de l'économie du savoir, en tant que facteurs essentiels pour la réalisation de la paix sociale, la lutte contre toutes les formes d'exclusion et la réduction du taux de chômage.

De son côté, le président de l'OAM, Driss Lagrini, a souligné que l’employabilité demeure l'une des préoccupations majeures des pouvoirs publics dans les pays maghrébins, estimant qu’en dépit des législations y afférentes et des différentes initiatives entreprises dans le cadre des politiques publiques, cette question se pose toujours avec acuité dans ces mêmes pays, eu égard à la croissance continue de la demande de travail par rapport à l’offre en la matière.

M. Lagrini a, en outre, noté que l'organisation de ce colloque vise à renforcer la communication entre les élites maghrébines fermement attachées à l'option d'intégration et de groupement, et à inciter les décideurs dans les pays de la région à favoriser la coopération et la coordination dans les différents domaines ainsi que la mise en oeuvre des décisions et conventions conclues dans le cadre de l'Union du Maghreb Arabe (UMA).

Pour sa part, M. Zoubir Arous, enseignant à l'Université d’Alger 2, a fait remarquer que l'ouverture du débat autour de cette thématique cruciale offre l’occasion pour faire la lumière sur l’état des lieux de l’employabilité dans les pays du Maghreb et sur les problématiques engendrées par le chômage dans les rangs des jeunes, en général, et des diplômés, en particulier.

Dans une déclaration à la presse, M. Arous a mis l’accent sur l’importance de l’élaboration de conclusions à même de favoriser un traitement sain et constructif de ce dossier et de permettre aux pays de la région de mieux tirer profit de leur capital humain afin de réaliser le développement souhaité.

Le programme de cette rencontre prévoit une série de sessions animées par des enseignants, des experts et des acteurs des droits de l’Homme, venus des différents pays du Maghreb.

"L'employabilité et les politiques publiques dans les pays du Maghreb", "l'employabilité et la paix sociale dans le contexte maghrébin", "le système d'éducation et de formation professionnelle et les enjeux de l'employabilité", "l'équation de l'employabilité, du chômage et de la fuite des cerveaux", "les législations dans les pays maghrébins et les enjeux de l'employabilité et de la croissance économique" ainsi que "le rôle de la régionalisation avancée dans la promotion de l'emploi et l’instauration de la paix sociale", sont autant de thèmes qui seront abordés lors de ce colloque. 




Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 26 Février 2020 - 12:57 Séisme politico-médiatique en Algérie

Mercredi 26 Février 2020 - 11:45 Pollution de l'air : Dakar sous un nuage de poussière