MAFRIQUE

Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
MAfrique
Le Samedi 11 Janvier 2020 - Par MAP

L’antenne marocaine du Conseil africain de l’entrepreneuriat et de l’innovation tient à Marrakech son premier Conseil d’administration


​Marrakech - L’antenne marocaine du Conseil africain de l’entrepreneuriat et de l’innovation (CAEI), créée récemment, a tenu vendredi à Marrakech, son premier Conseil d’administration.


Cette rencontre a été notamment marquée par la validation du plan d’action de l’antenne marocaine du CAEI au titre de l’année en cours.

"Cette antenne marocaine du Conseil, lancée officiellement aujourd’hui, s’assigne pour objectif de sensibiliser les jeunes sur l’importance de l’entrepreneuriat qui est devenu aujourd’hui un vecteur de développement et créateur de la valeur", a indiqué à la MAP le président du CAEI-Maroc, Pr. Farid Chaouki, relevant que le Conseil vise aussi à accompagner la dynamique entrepreneuriale que connaît le Maroc et les jeunes porteurs de projets.

Cette antenne permettra aussi de promouvoir la culture de l’innovation, de la créativité et de l’entrepreneuriat auprès des élèves et des étudiants marocains, a-t-il souligné. 

Dans ce cadre, Pr. Chaouki a fait remarquer que CAEI-Maroc œuvrera également à ouvrir le débat sur la place de l’entrepreneuriat dans le nouveau modèle de développement, ainsi que la manière dont le CAEI accompagnera les pouvoirs publics pour la mise en place des actions qui relèvent de l’entrepreneuriat. 

Fondé à l’initiative de Frédéric Dohou, universitaire et homme politique béninois, le CAEI a pour objectif de promouvoir l’émergence des écosystèmes d’affaires en Afrique par le renforcement de capacités, de compétences, d'échanges et de partenariats intercontinentaux, ainsi que les dynamiques vertueuses de développement par l’entrepreneuriat et l’innovation. 

Les programmes mis en place par le CAEI touchent des domaines aussi variés que l’attractivité de l’Afrique, l’employabilité des jeunes, l’innovation, fluidité et efficacité des cadres d’affaires, smart-city, l’excellence et pragmatisme, les valeurs d’entreprendre, l’accompagnement, les solutions et rentabilités durables, l’éthique des affaires, l’aide à la levée de fonds, la croissance en réseaux, en filières et fertilisation croisée des compétences.

Le CAEI s’appuie sur les expertises et le soutien de nombreuses entreprises, organismes de financement, responsables de clusters, experts des dynamiques de territoire et des plans d’émergence économique en Afrique, institutionnels et experts scientifiques et académiques.

Les actions du CAEI reposent sur leurs expériences des milieux africains émergents, du développement, des mécanismes de financement, des filières industriels, serviciels et agricoles, des institutions politiques, juridiques, financières, des relations nord-sud et sud-sud, des politiques de colocalisation industrielle, des plateformes industrielles intégrées, et des plans d’émergence économique en Afrique.

Le CAEI propose des relations d’accompagnement des États dans leurs plans d’émergence économique, des dispositifs de clusterisation des territoires, et des programmes de construction d’écosystèmes d’affaires en Afrique. 

Il s’emploie à mettre en relation d’affaires des milieux innovants, des entreprises, des investisseurs et des structures de levée de fonds et de financement sur des territoires à fort potentiel. Son objectif s’inscrit dans le développement, l’emploi et la création de valeur à long terme.

Le CAEI représente partout les intérêts d’une Afrique émergente qui a vocation à développer, exploiter et valoriser ses propres ressources.





Nouveau commentaire :
Twitter