MAFRIQUE

Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
MAfrique
Le Lundi 2 Décembre 2019 - Par AGP

Guinée-Santé-Sida : 53 milliards investis dans l’achat des Antirétroviraux


​Conakry - l’humanité a célébré dimanche 1 er décembre 2019, la journée mondiale de lutte contre le Sida. En Guinée, le thème retenu de l’année à savoir « les organisations communautaires font la différence » est perçu par les autorités gouvernementales comme un choix pertinent et parfaitement en cohérence avec la stratégie de santé communautaire adoptée par le gouvernement.


Et pour le Premier Ministre « Toutes les parties concernées et particulièrement les organisations communautaires ont un rôle prépondérant à jouer dans la mise en œuvre des actions de santé à la base, notamment dans le changement des attitudes, des habitudes et des normes sociales, pour une meilleure appropriation des programmes de lutte contre le sida ». 

Ibrahima Kassory Fofana est revenu sur les efforts consentis par le gouvernement en vue de répondre aux engagements pris. Il a fait état du « transfert vers les collectivités de 26 milliards de fg à travers les interventions de l’Agence Nationale de Financement des Collectivités (ANAFIC), devant permettre la prise en charge des relais communautaires ». 

Autres efforts consentis par les autorités, c’est l’investissement de 53 milliards de fg dans l’achat de médicaments antirétroviraux et la mobilisation de 25 milliards de fg pour l’achat des produits antituberculeux. 

En saluant le courage et la foi des personnes vivant avec le VIH qui se battent tous les jours contre le poids de la maladie, le Premier Ministre a indiqué que « la journée mondiale de lutte contre le sida est le cadre de manifestations de soutien aux personnes vivants avec le VIH et elle commémore les victimes de maladies liées au Sida. C’est également le moment de réitérer notre engagement de rester mobilisé sur tous les fronts pour combattre le virus du Sida, garantir l’accès aux soins de santé, combattre la stigmatisation et la discrimination quotidienne que les malades subissent ». 

Selon le Premier Ministre Kassory Fofana, notre pays, la guinée, s’est aligné sur l’agenda international qui consiste à atteindre l’objectif de l’élimination du sida d’ici à 2030. Déjà le gouvernement tient à renouveler son engagement à poursuivre le plaidoyer pour une mobilisation de ressources en vue d’une riposte vigoureuse et efficiente à l’épidémie du VIH en Guinée. Kassory Fofana, dans sa logique de lutte contre le sida, a invité les partenaires techniques et financiers à relever leur contribution dans le financement de la riposte au VIH. 

« Nous pouvons y arriver » dit-il tout en réservant d’avancer des chiffres sur le nombre de malades du sida et des statistiques sur des personnes prises en charge en guinée. 





Nouveau commentaire :
Twitter