MAFRIQUE

        
MAfrique
Le Samedi 1 Février 2020 - Par MAP

Corne de l'Afrique : l'épidémie de criquets pèlerins aggrave la situation de sécurité alimentaire (ONU)



​Nations-Unies (New York) – L'organisation des Nations-Unies s'est déclarée, vendredi, de plus en plus préoccupée par l'épidémie actuelle de criquets pèlerins dans la Corne de l’Afrique, qui aggrave la situation de sécurité alimentaire dans la région.


Il s’agit de la pire épidémie acridienne à frapper l'Éthiopie et la Somalie depuis 25 ans, et la pire infestation que le Kenya ait connue depuis 70 ans, a déclaré Stéphane Dujarric, porte-parole du Secrétaire général de l’ONU.

Djibouti et l'Érythrée sont également touchés par ce fléau, a-t-il ajouté lors de son point de presse à New York.

Dans un Tweet, le Secrétaire général des Nations-Unies, Antonio Guterres, s’est inquiété que l'épidémie aggravait la situation de sécurité alimentaire dans la Corne de l’Afrique, région déjà confrontée aux problèmes de sécheresse et des conflits armés.

Le porte-parole a fait savoir que le Directeur général de l'organisation des Nations-Unies pour l'alimentation et l'agriculture (FAO) a lancé un appel à un financement urgent pour lutter contre l'épidémie, avertissant qu'elle menace maintenant de devenir une crise humanitaire.

La FAO a déjà mobilisé 15,4 millions de dollars sur les 76 millions de dollars demandés pour les cinq pays, mais elle s'attend à ce que les besoins augmentent alors que l’épidémie se propage à d'autres pays, en particulier au Soudan du Sud et en Ouganda, a-t-il dit.

Selon l'ONU, des dizaines de milliers d'hectares de terres cultivées et de pâturages ont été ravagés en Éthiopie, au Kenya et en Somalie, avec des conséquences potentiellement très graves dans une région où 11,9 millions de personnes sont déjà en situation d'insécurité alimentaire.

Les criquets sont le plus ancien ravageur migrateur au monde. Ils diffèrent des sauterelles ordinaires par leur capacité à changer de comportement et à former des essaims qui peuvent migrer sur de grandes distances. Ils peuvent ainsi voler jusqu'à 150 kilomètres par jour. 

Leur potentiel destructeur est énorme. Un essaim acridien d'un kilomètre carré est capable de manger en un jour la même quantité de nourriture que 35.000 personnes. 




Nouveau commentaire :
Twitter