MAfrique : Bulletin de Veille Maroco-africaine
Bulletin Maroc Afrique

19 Mai 2020 - MAP

Bulletin quotidien d'informations économiques africaines


Dakar - Voici le bulletin d'informations économiques africaines pour la journée du mardi 19 mai :


Gabon-banques-cyberattaque

Près de 173 mille euros (113 millions de francs CFA) ont été dérobés à des clients de la Banque internationale pour le commerce et l'industrie du Gabon (Bicig) suite à des retraits frauduleux par cartes de paiements internationales opérés par des hackers, a annoncé, lundi, l’établissement bancaire.

"La BICIG informe son aimable clientèle qu’elle a été confrontée à des retraits frauduleux par cartes de paiements internationales", souligne la BICIG dans un communiqué.

"Nos équipes techniques en relation avec notre partenaire monétique et le groupe VISA, ont pu identifier les cartes et les transactions frauduleuses concernées afin de circonscrire définitivement l’incident", poursuit le document, rassurant que la banque procédera au remboursement intégral des montants dérobés.

Rwanda-Thé

Le Rwanda prévoit d'engranger 102 millions de dollars US à partir de l’exportation de 34.000 tonnes de thé transformé durant l’année fiscale 2019/2020, a annoncé Pie Ntwari, chargé de communication au Conseil national de développement des exportations agricoles (NAEB).

Le montant du kilogramme de thé transformé a connu un léger bond de 6,6 % cette année, passant de 2,7 de dollars en moyenne en 2019 à 2,88 de dollars en 2020, a déclaré à la presse le responsable, indiquant que la filière a été relativement épargnée par la pandémie de coronavirus sur le premier trimestre avec une poursuite des activités dans la chaîne de valeur de la feuille.

La filière thé emploie près de 50.000 personnes au Rwanda. La feuille est cultivée sur 27.000 hectares dans 12 districts du pays des mille collines.

Ghana-Finance

La Banque du Ghana (BoG) a maintenu inchangé son taux d'intérêt à 14,5%.

Le gouverneur de la Banque centrale, Ernest Addison, a expliqué cette décision par la pandémie de COVID-19 qui a perturbé l'activité économique, créé de l'incertitude et affaibli les conditions de croissance mondiale.

Côte d'Ivoire-loterie

Les sénateurs ivoiriens ont adopté une loi portant régime juridique des jeux de hasard, un dispositif juridique qui devrait permettre à terme de mettre fin à une perte fiscale annuelle pour l'Etat, estimée à 1.302.000.000 Fcfa, soit près de 2 millions d'euros.

Cette manne financière qui échappe au Trésor ivoirien provient des jeux de hasard illicites et clandestins, notamment le "loto ghanéen", les machines à sous chinoises et les paris sportifs en ligne.

Côte d'Ivoire-commerce

Malgré un environnement économique international déprimé du fait de la pandémie de Covid-19, la Côte d'Ivoire est parvenue à renforcer ses gains tirés du commerce extérieur sur le premier trimestre 2020.

Ainsi, l'excédent commercial du pays est passé de 656,32 milliards FCFA à fin mars 2020 à 476,6 milliards FCFA à fin mars 2019, soit une hausse significative de 37,7% en glissement annuel ; selon les données fournies par la Direction des prévisions, des politiques et des statistiques économiques (DPPSE) du ministère en charge de l'Economie et des Finances.

Cette performance est imputable à une augmentation de 4,07% à 2 164,5 milliards FCFA des exportations, alors que les importations fléchissaient de 5,93% à 1 508,2 milliards FCFA sur la même période.

Nigeria-Agriculture

Au Nigeria, le directeur général du Conseil national des semences agricoles (NASC), Philip Ojo, a indiqué que 81.000 tonnes de semences certifiées seraient assurées aux agriculteurs pour la saison 2020.

Plus précisément, l'industrie s’apprête à vendre 81.000 tonnes de semences certifiées parmi lesquels du riz, du sorgho, du soja, du niébé, du millet, de l’arachide, du blé, du sésame et de la pomme de terre, au marché et aux entreprises.

Togo-Finance

En liaison avec toutes les mesures fiscales prises par le Gouvernement pour soutenir les entreprises, les ressources budgétaires chuteraient de 578,4 milliards FCFA (plus que 882 millions de dollars) à 348,4 milliards (530 millions USD), a estimé Sani Yaya, ministre de l’Économie et des Finances.

Il s’agit d’une baisse de prévision de presque 40%, induite par une diminution prononcée des recettes fiscales d’environ 198 milliards FCFA, et aggravée par un fléchissement des recettes non fiscales et de services de 32 milliards. Le tout, dans un contexte de hausse des dépenses de santé et sociales, lié à la Covid-19.

Kenya-échanges

L'Autorité portuaire du Kenya (KPA) a prolongé de 9 à 15 jours la période de stockage gratuit pour les importateurs et les exportateurs en raison des restrictions des mouvements occasionnées par l'impact du Covid-19.

"L'Autorité portuaire du Kenya souhaite annoncer au grand public l'extension de la période de stockage gratuit à ses clients. Cela est conforme à nos efforts continus et délibérés pour amortir les effets du Coronavirus", a déclaré le directeur général par intérim de la KPA, Rashid Salim, dans un communiqué, en précisant que la nouvelle période de stockage gratuit approuvée entre en vigueur le 18 mai et dure trois mois.

RDC-trésor

Le ministère des Finances annonce l'ouverture, ce mardi, de deux lots d’adjudication des Bons du Trésor d’une échéance de trois et six mois, pour une valeur globale de 60 milliards de Francs congolais (32,423 millions USD au taux moyen de 1850 FC le dollar américain sur le marché parallèle).

Le premier lot d’une échéance de trois mois est d’une valeur de 40 milliards FC (21,621 millions USD). Quant à celui d’une échéance de six mois, il est d’une valeur de 20 milliards FC (10,810 millions USD).

Le gouvernement prévoit de lever au total 110 milliards FC durant ce mois de mai 2020. L'objectif étant de diversifier ses sources de financement pour faire face à ses dépenses publiques toujours élevées. 





              


Twitter
Facebook
Newsletter
Rss