MAfrique : Bulletin de Veille Maroco-africaine
Bulletin Maroc Afrique

15 Mai 2020 - MAP

Bulletin quotidien d'informations économiques africaines


Dakar - Voici le bulletin d'informations économiques africaines pour la journée du vendredi 15 mai :


Sénégal-Commerce

Les prix des produits à l'exportation au Sénégal ont augmenté de 0,2% en mars dernier, indique une note de conjoncture mensuelle de l’Agence nationale de la statistique et de la démographie (ANSD).

'’Au mois de mars 2020, les prix des produits à l’exportation se sont relevés de 0,2%, comparés à ceux du mois précédent’’, rapporte l’ANSD sur la base des indices mensuels du commerce extérieur du Sénégal.

L’Agence annonce également une hausse de 1,5% des prix des produits importés en mars dernier, comparés à ceux du mois précédent.

Afrique-Economie

Les taux débiteurs dans les pays de l’Union économique et monétaire Ouest-africaine (UEMOA) ont enregistré une baisse d’environ 171 points de base au cours des dix dernières années, selon un nouveau rapport de la Banque centrale des Etats de l’Afrique de l’Ouest (BCEAO).

De 8,39% en 2010, le coût du crédit dans les pays de l’UEMOA est tombé à 6,68% en 2019, après avoir reculé à 6,79% en 2018, indique le rapport sur les conditions des banques, un document qui analyse l’évolution des conditions débitrices et créditrices appliquées par les banques de l’Union.

Côte d'Ivoire-alimentation-riz

Gaoussou Touré, Ministre de la Promotion de la riziculture, rassure la population ivoirienne qu'elle est à l'abri d'une pénurie de riz dans cette période de pandémie à Coronavirus.

Car selon l'ADERIZ (l'Agence pour le Développement de la filière Riz), la production du riz est estimée à 1,3 millions de tonnez et le pays a un stock de sécurité qui représente 500 mille tonnes. "Cette quantité va permettre à la Côte d'Ivoire d'être à l'abri d'une quelconque rupture durant la période de la pandémie à Coronavirus," a déclaré le ministre Gaoussou Touré au cours d'un débat télévisé.

Gabon-coronavirus

Le ministère de l'Economie et des Finances a annoncé mercredi, dans un communiqué, l'effectivité des paiements de la gratuité des loyers, une mesure annoncée par le président gabonais, Ali Bongo Ondimba, lors de son discours à la nation du 3 avril 2020, pour alléger l'impact du coronavirus sur la frange la plus vulnérable de la population. 

"Les services du Trésor public procèdent au paiement d'une première vague de loyers qui concernent les dossiers éligibles déposés par les bailleurs au titre des mois de mars et d'avril 2020", souligne le document signé du ministre de l'Economie et des Finances, Jean-Marie Ogandaga.

Tanzanie-Eau-Electricité 

En Tanzanie, le National environnemental management council (Nemc) réalise actuellement une étude pour déterminer l'impact de l’accroissement du niveau de l’eau sur les barrages hydroélectriques du pays. 

Cette étude a été commanditée à la Nemc et à la Tanesco, la compagnie électrique nationale du pays par le ministre d’État à l’Environnement, Mussa Azzan et intervient après qu’un remplissage excessif du barrage de Kidatu installé sur le fleuve Great Ruaha dans la région de Morogoro ait entraîné une inondation des localités alentour. 

Le barrage pourrait en effet être affecté par une accumulation de limon. En outre, un excès dans la relâche de l’eau pourrait également affecter sa capacité à produire de l’électricité.

Ghana

L'ingénieur géophysicien PGS a annoncé que les données de sa campagne MultiClient de relevés 3D GeoStreamer 2019, exécutée dans les eaux ghanéennes, ont permis de détecter d’autres cibles analogues au réservoir Afina-1X dans le bassin de Tano.

Pour rappel, Afina-1X est ce qui représente aujourd’hui, la plus grosse découverte d’hydrocarbures du pays avec 1,5 milliard de barils de pétrole et 700 millions de pieds cubes de gaz naturel. Elle est signée Springfield, une entité locale qui est d’ailleurs la première compagnie africaine à forer en eaux profondes.

La zone du Crétacé supérieur est le principal centre d’intérêt du bassin de Tano, avec des canaux de turbidite empilés en mer profonde et des complexes offrant un excellent potentiel de réservoir au Cénomanien, au Turonien et au Campanien, explique PGS.

Togo-Agriculture

Le Togo et 3 autres pays de l’Afrique de l’Ouest, à savoir le Bénin, la Burkina Faso et le Mali vont bénéficier d’un fonds de 3,6 millions $ pour renforcer leur filière Karité.

Cette ressource s’inscrit dans le cadre du Programme régional d’appui au développement commercial inclusif de la filière karité (PRADCIFK), lancé par l’Alliance mondiale pour le karité, et financé par le Cadre intégré renforcé (CIR).

Concrètement, il s'agit de faciliter les expéditions d’amande de karité dans ces quatre pays (le Togo étant incidemment 7e producteur mondial), en plus de favoriser l’accès des Petites et moyennes entreprises (PME) aux marchés internationaux, pour doper leurs recettes.

En termes de chiffres, le Programme veut augmenter le commerce annuel de karité de 28 880 tonnes, renforcer les capacités de plus de 30 mille femmes ramasseuses et transformatrices, et appuyer près de 2200 PME.

Le ministre des Postes, télécommunications, nouvelles technologies de l'information et de la communication (PT-NTIC), Augustin Kibassa Maliba, a échangé des vues avec une délégation de la société Huawei/RDC sur les possibilités de garantir une fourniture stable de réseau de télécommunications durant cette période dominée par la pandémie de la COVID-19.

La société Huawei technologies RDC, qui est partenaire principal de la RDC dans la construction de son réseau, s’est dite prête à offrir ses bons offices pendant cette dure période d'urgence sanitaire, selon un communiqué du ministère congolais.

Le 19 février 2020, Huawei et le gouvernement congolais avaient signé un protocole d’accord de coopération stratégique dans le domaine des TIC. 

Ethiopie-USA-Partenariat

L'Agence des Etats-Unis pour le développement international (USAID) et le ministère éthiopien des Finances ont signé un nouvel accord de partenariat pour le développement d'un montant de plus de 230 millions dollars.

L'accord vise l'amélioration de la santé, l'éducation, l'agriculture, la croissance économique, la bonne gouvernance et le renforcement de la résilience des Éthiopiens, a indiqué l'USAID.

«Nous sommes ravis de renouveler notre partenariat avec le gouvernement éthiopien et d'officialiser le prochain chapitre de notre partenariat», a notamment souligné le directeur de la mission de l'USAID, Sean Jones, cité par l’agence ENA.

Des centaines de véhicules automobiles importés sont bloqués au port de Mombasa, deuxième grande ville du Kenya, alors que la directive gouvernementale sur la cessation des déplacements à destination et en provenance de la ville portuaire est toujours en vigueur, selon l'Association des importateurs de voitures du Kenya (CIAK).

Cette situation a conduit à une congestion dans les stations de fret de conteneurs (CFS), les importateurs et les concessionnaires devant payer des frais de stockage quotidiens, ce qui menace de faire grimper le prix de vente.

Une moyenne de 9.000 à 10.000 unités sont expédiées par Mombasa chaque mois, les chiffres restant élevés malgré un ralentissement de l'économie dans le sillage du Coronavirus, relève la CIAK.





              


Twitter
Facebook
Newsletter
Rss