MAFRIQUE

Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
MAfrique
Le Jeudi 28 Novembre 2019 - Par MAP

Bulletin quotidien d'informations économiques africaines du 28/11/2019


Dakar - Voici le bulletin d'informations économiques africaines pour la journée du jeudi 28 novembre :


Sénégal-Finances-Réforme

Le ministre des Finances et du Budget, Abdoulaye Daouda Diallo, a salué mercredi les innovations introduites cette année dans le cadre de la loi de de finances, à travers notamment la budgétisation en programmes.

"Pour la première fois, nous allons appliquer en intégralité les dispositions de la loi organique relative aux lois de finances, ce qui est une avancée majeure dans le cadre de l'exécution de nos budget", s'est-il réjoui devant les députés, à l’occasion du coup d’envoi du marathon budgétaire.

Selon lui, le changement porté par le projet de loi des finances 2020 "n’est pas un simple changement de présentation, ni même un changement de méthode". 

"Nos finances publiques rentrent dans une nouvelle dimension et c’est un enjeu qui mériterait d’être souligné", a-t-il poursuivi.

Gabon-hydrocarbures

Les ministres gabonais, des Mines, du Pétrole, des Hydrocarbures et du Gaz, Noël Mboumba et de l'Économie, des Finances et des Solidarités nationales, Roger Owono Mba ont procédé, mardi, à la signature de deux avenants aux contrats d’exploration et de partage de production (CEPP) entre l’Etat gabonais et la société chinoise Cnooc Africa Holding.

Les négociations entamées, il y a près de 3 ans, entre l’Etat gabonais et l’entreprise Cnooc Africa Hoding, portaient essentiellement sur la renonciation de l’entreprise Shell offshore Central à ses 75% d’intérêts pétroliers dans ces deux CEPP et leur acquisition par la société chinoise qui jusque-là n’en détenait que 25%.

RDC-télécoms

Augustin Kibassa Maliba, ministre congolais des Postes, Télécommunications et Nouvelles Technologies de l’Information et de la Communication, a reçu mardi un investisseur tunisien du Groupe Tawasol, Moez Mlika, et directeur général de la firme tunisienne Hayatcom, pour une coopération sud-sud entre la République Démocratique du Congo (RDC) et la Tunisie. Moez Mlika a fait savoir à son interlocuteur qu’il est souhaitable d’accompagner la RDC dans son développement en lui faisant profiter de l’expertise du Groupe dans les télécoms. 

Il a par ailleurs indiqué que le secteur de Télécoms reste le principal champ d’action de sa firme, qui s'occupe également de "tout ce qui est construction des Réseaux Télécoms que ce soit la fibre optique, l’installation GSM, des pylônes et l’installation des matériels de télécommunications, de faire des Swaps, de 3G, 4G". 

Hayatcom est une société de grande envergure qui s’est spécialisée, au fil des années, dans la réalisation des projets les plus complexes et portant sur plusieurs corps de métiers notamment les réseaux des télécommunications, qui est un secteur générateur des recettes pouvant aider la RD Congo à savourer son développement.

Tanzanie-mines

L'agence gouvernementale américaine Overseas Private Investment Corporation (OPIC) envisage de financer le projet de terres rares Ngualla, en Tanzanie, a annoncé la compagnie en charge du projet, Peak Resources, dans un communiqué publié mercredi.

La compagnie en charge du projet a déclaré qu’elle a reçu une lettre d’intérêt de l’institution de financement qui doit encore mener son processus habituel d’examen et d’approbation avant de se décider.

Le projet Ngualla, détenu par Peak Resources à 100 %, devrait produire annuellement 32 700 tonnes de concentré de terres rares sur une durée de vie de 26 ans.

Ghana-Agriculture

Le Ghana entend bannir d'ici 2022 les importations de riz, dans le cadre d’une stratégie visant à soutenir la production locale, a fait savoir le ministre de l’Alimentation et de l’Agriculture, Kennedy Osei Nyarko, en marge d’une visite dans la région de la Volta, principale productrice de la céréale. 

Selon le responsable, la majeure partie du riz actuellement consommé dans le pays, est importée alors que les potentialités sont réelles.

Le Ghana consomme chaque année environ 1 million de tonnes de riz.

Nigeria-Entreprises

Camey & Rocks Business Consulting Limited, un fournisseur de services-conseils aux entreprises va acquérir 43,35 % de parts dans le capital de Resort Savings & Loans Plc au Nigeria. L’offre d’achat a été approuvée par la direction et le conseil d’administration de la société nigériane de conseils.

Le montant de cette opération est estimé à 4,3 milliards de nairas (11,8 millions de dollars). Il reste soumis à l’approbation des autorités réglementaires du pays. Au terme de ce processus, Camey & Rocks Business Consulting Limited deviendra le premier actionnaire de Resort Savings & Loans Plc qui est une institution financière, spécialisée dans la fourniture de services bancaires hypothécaires au Nigeria.

Togo-impôts

Les recettes non fiscales recouvrées par l’Etat togolais se chiffrent à 46,64 milliards FCFA à la fin du 3ème trimestre 2019, contre une prévision annuelle de 80,40 milliards FCFA.

Ces entrées, qui sont en hausse de 4,18% en glissement annuel (à fin septembre 2018, elles s’établissaient à 44,77 milliards FCFA, soit une augmentation de 1,87 milliard FCFA), sont donc recouvrées à un peu plus de la moitié de ce qui est attendu en 2019.

Leur progression est portée notamment par les Droits administratifs - qui s'établissent à 5,28 milliards FCFA (réalisés à 67,78% des prévisions, et en hausse annuelle de 30,37%) - et les Revenus de l’entreprise et du domaine. Ces derniers ressortent à 29,94 milliards, cumulés à la fin septembre 2019 (soit une réalisation de 61,24% des prévisions annuelles, en hausse de 20,68%). 





Nouveau commentaire :
Twitter