MAFRIQUE

Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
MAfrique
Le Vendredi 22 Novembre 2019 - Par MAP

Bulletin quotidien d'informations économiques africaines du 22/11/2019


Dakar - Voici le bulletin d'informations économiques africaines pour la journée du vendredi 22 novembre :


Sénégal-UEMOA-Economie

Le Sénégal affiche un taux de mise en œuvre des réformes de l'Union économique et monétaire ouest africaine (UEMOA) de l’ordre 77,9% en 2019, contre 75,5% en 2018, soit une progression de 2,4 points, a annoncé jeudi à Dakar, le ministre des Finances et du Budget, Abdoulaye Daouda Diallo.

"Il s’agit d’un résultat satisfaisant (…) mais qui est loin d’être suffisant", a-t-il ajouté lors de la cérémonie de restitution de la 5e revue Annuelle des réformes, politiques, projets et programmes de l’UEMOA au Sénégal.

"Malgré la pertinence des reformes, il convient de reconnaître que les résultats escomptés n’ont pas toujours été au rendez-vous, en raison de la faiblesse de leurs mises en place", a-t-il notamment précisé.

Sénégal-Industrie

L’activité industrielle au Sénégal a enregistré une baisse de 4,6% au mois de septembre 2019 comparé au mois précédent, a-t-on indiqué jeudi Auprès de l’Agence nationale de la statistique et de la démographie (ANSD).

Selon l’ANSD, cette chute est relativement imputable à une contreperformance notée dans les activités de production des industries des matériaux de construction, extractives, mécaniques, chimiques, du papier et du carton et de production d’énergie.

Kenya-Economie-Trésor

Le Trésor national du Kenya prévoit la clôture du rachat de Kenya Airways (KQ) d'ici la fin de l'année 2020, un plan qui pourrait aider la compagnie à réduire son endettement.

Proposée par le président de la compagnie aérienne, Michael Joseph, la nationalisation de Kenya Airways a été validée par le Parlement. La compagnie reviendra alors dans le giron de l'État d'ici fin 2020, selon les prévisions du Trésor kényan.

Pendant ce temps, le transporteur se transformera en holding et rachètera les parts des autres actionnaires.

Ghana-Mines

Le ministère ghanéen des Terres et des Ressources naturelles a approuvé la recommandation d'accorder à GoldStone Resources un bail minier de dix ans sur ses permis Akrokeri et Homase. L’entreprise a indiqué qu’elle n’attend désormais plus que la délivrance du bail, qui est essentiel pour le développement du projet.

« Nous continuons à travailler à la mise en production le plus tôt possible du projet Akrokeri-Homase et nous sommes très heureux d’avoir reçu cette approbation, qui est importante pour l’atteinte de notre objectif », a indiqué Emma Priestley, PDG de la société.

Les permis Homase/Akrokeri sont situés dans la ceinture minéralisée Ashanti Gold Belt dans une région qui se trouve dans le même environnement géologique que le gisement très productif d’Obuasi (géré actuellement par AngloGold Ashanti).

Nigeria-Inflation

L’indice des prix à la consommation qui évalue la hausse des prix a touché son degré le plus élevé en 17 mois soit 11,61%, selon le rapport publié par le Bureau national des statistiques (NBS).

Comparativement aux données enregistrées en septembre dernier, l’indice des prix à la consommation a connu une augmentation de 0,36% en octobre, passant de 11,24% en septembre à 11,61% en octobre.

RDC-Assurance-Afrique 

Les activités d’Activa Assurances RDC, une compagnie d’assurances qui profite de la libéralisation du secteur, seront lancées officiellement aujourd’hui vendredi. Le 28 mars dernier, l’Autorité congolaise de Régulation et Contrôle des Assurances (ARCA) avait octroyé à Activa Assurances RDC, premier opérateur panafricain agréé en RDC, l’agrément pour pratiquer les opérations d’assurance non vie. 

Ce lancement officiel permettra à cette compagnie d’assurances, présente dans 9 pays africains, de contribuer au développement du continent par la constitution d’un groupe d’assurance de référence actif sur tout le continent, grâce à une organisation orientée vers les clients, à une mobilisation des professionnels de qualité, et à l’utilisation efficiente de la technologie.

Avec ses 10 millions de dollars US exigés par le régulateur, la qualité de ses réassureurs, sans oublier celle de ses actionnaires, sa notation A et la bonne gouvernance comme principe de gestion, Activa Assurances RDC pense qu’il est solide financièrement et inspire confiance.

CEMAC-réunion

La capitale camerounaise Yaoundé abrite, ce vendredi, le Sommet extraordinaire des chefs d'Etat de la Communauté économique et monétaire de l’Afrique centrale (CEMAC).

Au cours de cette réunion de haut niveau convoquée par le président camerounais et président en exercice de la CEMAC, Paul Biya, les chefs d’Etat feront l’examen de la situation et l’analyse des perspectives monétaires et financières en zone CEMAC.

Les participants à ces assises évoqueront aussi l’effectivité de la libre circulation des biens et des personnes au sein de la CEMAC. 





Nouveau commentaire :
Twitter