MAfrique : Bulletin de Veille Maroco-africaine
Bulletin Maroc Afrique

18 Mai 2020 - MAP

Bulletin économique du Maghreb


​Tunis - La Banque africaine de développement (BAD) a annoncé l'exclusion de l'Entreprise de Travaux et d'Etudes de Projets (ETEP) SA, une entreprise de génie civil tunisienne, pour une période de 13 mois pour "pratiques frauduleuses".


Pendant cette période, ETEP et ses filiales seront inéligibles à l'adjudication de marchés financés par la BAD, précise l'institution africaine.

Et de préciser que cette décision a été prononcée par le Conseil d'appel de la Banque, après le constat de pratiques passibles de sanctions auxquelles l'entreprise s'était livrée. .

Selon les résultats d'une enquête menée par le Bureau de l'intégrité et de la lutte contre la corruption de la Banque, ces pratiques ont été relevées lors de sa participation à des marchés financés par la Banque dans le cadre du Projet d'aménagement routier et de facilitation du transport sur le corridor Bamako-Zantiebougou-Boundiali-San Pedro au Mali et du projet de reconstruction de la route Coyah-Farmoreah-Frontière de la Sierra Leone en Guinée.

L'entreprise a ainsi produit de faux états financiers et a fait des déclarations erronées au sujet de ses contrats de référence et des expériences professionnelles d'un employé.

En outre, cette sanction peut également être mise en vigueur par la Banque asiatique de développement, la Banque européenne pour la reconstruction et le développement, le Groupe de la Banque mondiale et la Banque inter-américaine de développement en vertu de l'Accord d'application mutuelle de décisions d'exclusion.

A l'expiration de cette période d'exclusion, ETEP pourrait à nouveau être éligible à participer aux projets financés par la Banque sous réserve de la mise en œuvre d'un programme de respect de l'intégrité conforme aux directives de l'institution.

-. La récolte céréalière pour cette campagne, ne dépassera pas 18 millions de quintaux, à cause des conditions climatiques, contre une récolte record de 24 millions de quintaux, au cours de la saison écoulée, a fait savoir le chargé des grandes cultures à l'Union Tunisienne de l'Agriculture et de la Pêche (UTAP), Mohamed Rjaibia.

La baisse de la récolte est due, a-t-il expliqué dans des déclarations à la presse, à un déficit pluviométrique enregistré durant la période allant du mois de décembre 2019 à février 2020, et aussi à une pénurie d'engrais.

Concernant l'impact de Covid-19 sur la saison de moisson, il a souligné que le confinement sanitaire général et désormais le confinement ciblé ont empêché l'organisation des sessions de formation et de sensibilisation auprès des agriculteurs.

Ceux-ci ont besoin, d'après lui, de formation en matière de prévention contre les incendies et aussi en réglage des engins de moisson.

Il a appelé, dans ce cadre, les autorités concernées notamment sanitaires à engager, au cours de la saison de moisson, des mesures exceptionnelles au profit des professionnels du secteur.

Alger -. Plus de 24.000 entreprises de BTP sont à l’arrêt en Algérie à cause des mesures de confinement décidées par les autorités pour lutter contre la pandémie de coronavirus, a annoncé dimanche le directeur général du logement au ministère de l’Habitat, M. Bendaoud.

«En début de cette année, il était prévu de remettre plus de 450.000 logements à leurs bénéficiaires, mais l’opération a été entravée par la pandémie du Covid-19 qui a obligé les entreprises, notamment au niveau des grandes wilayas, de mettre leur chantiers à l’arrêt et leur travailleurs en congés forcés», a déclaré M. Bendaoud à la presse.

Il a expliqué que l’épidémie a causé certains retards au départ certes, mais les choses commencent à reprendre et l’État entend maintenir l’avancement des programmes annoncés.





              


Twitter
Facebook
Newsletter
Rss