MAfrique : Bulletin de Veille Maroco-africaine
Bulletin Maroc Afrique

26 Mars 2020 - MAP

Bulletin économique du Maghreb du 26/03/2020


Tunis - Le gouverneur de la Banque Centrale de Tunisie (BCT), Marouane Abassi, a souligné la possibilité de réduire de nouveau le taux d'intérêt directeur qui est actuellement de l'ordre de 6,75 %.


Il a ajouté, au cours d’une rencontre avec le président de l'Assemblée des Représentants du Peuple (ARP), Rached Ghannouchi, que les services de la BCT, dont le conseil d'administration avait décidé dernièrement de baisser son taux d'intérêt directeur de 100 points de base pour le porter à 6,75 %, sont en contact avec les banques et le gouvernement pour examiner les moyens du traitement des préoccupations actuelles.

Il a fait savoir, par ailleurs, que la politique actuelle de la BCT tient compte de la conjoncture actuelle du pays, soulignant que les équilibres financiers de la banque se portent bien.

M. Abassi a présenté à cette occasion "les états financiers de l'année 2019 et le rapport des commissaires aux comptes".

De son côté, Ghannouchi a mis l'accent sur l'importance de la disponibilité de la BCT et du secteur bancaire afin de réagir efficacement au cours de cette conjoncture marquée par des mesures exceptionnelles.

-. La CONECT (patronat tunisien) a appelé mercredi l'Etat à payer "l'ensemble de ses dettes dans 15 jours, notamment les dettes des entreprises et des professionnels ayant réalisé des prestations pour l'Etat, revendiquant dans un communiqué publié à l'issue d'une réunion d'urgence dimanche de son bureau exécutif d'autres mesures particulièrement en faveur du secteur privé.

Dans ce communiqué, la CONECT a salué les mesures socio-économiques annoncées par le Gouvernement pour faire face à cette crise sans précédent et a appelé à plus de fermeté dans l'application de la mesure de confinement.

La Confédération a réclamé notamment, "le remboursement des crédits TVA, la libération des cautions douanières et le traitement des sociétés au réel par la suite et ne pas oublier dans ce contexte le paiement des sociétés publiques qui peuvent utiliser ses montants pour payer leurs dettes envers les caisses sociale, les hôpitaux.

Elle a appelé encore la Banque Centrale de Tunisie à "effectuer une baisse plus importante du taux directeur" qui reste élevé pour cette conjoncture difficile et à "lancer une ligne de crédit spécifique dédiée au financement du matériel médical, médicaments et moyens de dépistage pour la lutte et la prévention contre le coronavirus".

Cette organisation patronale a invité les institutions financières "à accorder davantage de facilités au niveau des crédits de gestion pour permettre aux opérateurs économiques de faire face aux engagements sociaux et commerciaux en cette période cruciale" et a recommandé "de mettre en place des procédures administratives flexibles et rapides, en faveur des PME... et d'un dispositif de répartition du coût en découlant, entre l'employeur, l'Etat et l'employé".

De même, elle a demandé que le report des charges fiscales et sociales soit applicable immédiatement et concerne l'échéance fiscale du 28 mars 2020, ainsi que la déclaration sociale auprès de la CNSS du 1er trimestre 2020 et ce, " pour les très petites, les petites et moyennes entreprises qui sont fortement touchées par la crise actuelle et qui seront dans l'incapacité d'honorer leurs échéances dans l'immédiat".

Alger -. La balance commerciale de l’Algérie a connu un déficit de 791,74 millions de dollars en janvier dernier, contre un déficit de 862,05 millions USD le même mois en 2019, soit une baisse de 8,16%, selon les chiffres de la direction générale des Douanes (DGD), publiés mercredi.

Les exportations algériennes ont atteint 2,305 milliards de dollars en janvier dernier, contre 3,070 milliards le même mois en 2019, enregistrant une baisse de 24,91%, précisent les statistiques provisoires de la direction des études et de la prospective des Douanes (DEPD).

Les importations ont, pour leur part, totalisé 3,097 milliards de dollars, contre 3,932 milliards de dollars, en baisse de 21,24%, ajoute la même source, relevant que les exportations ont ainsi assuré la couverture des importations à hauteur de 74,44%, contre 78,08% durant la même période de comparaison.





              


Twitter
Facebook
Newsletter
Rss