MAFRIQUE

        
MAfrique
Le Jeudi 6 Février 2020 - Par MAP

Bulletin économique du Maghreb du 06/02/2020



Tunis - La Poste Tunisienne et le fournisseur de service internet BEE ont signé, mercredi à Tunis, une convention de partenariat stratégique pour la distribution des produits BEE à travers le réseau postal.


Ce partenariat permettra aux citoyens et aux entreprises tunisiennes de bénéficier des services internet BEE dans tout le territoire tunisien, a indiqué la Poste Tunisienne dans un communiqué, précisant que les produits BEE seront disponibles dans les bureaux de la poste à partir de fin février 2020. 

D'après la même source, les packs internet BEE proposés dans les Bureaux de la poste contiennent la solution de paiement digital D17 en conformité avec la stratégie tunisienne de décashing, en plus des autres canaux digitaux (QR code, Internet, …).

Le président directeur général de la Poste tunisienne, Jawher Ferjaoui a affirmé, à cette occasion, que cette convention s'inscrit dans le cadre de l’engagement sociétal et dans le tissu techno-économique de la Poste tunisienne visant à généraliser les services internet et l’accès aux nouvelles technologies à tous les citoyens dans toutes les régions du pays.

Le Directeur Général de BEE, Karim Laabidi a, de son côté, déclaré que ce partenariat "gagnant-gagnant" s’inscrit dans le cadre de la stratégie de développement et d’expansion de BEE.

Cela permettra, selon lui, d’améliorer la proximité de son entreprise dans les régions à l’intérieur de la Tunisie et de renforcer, ainsi sa présence sur le marché et fournir plus de solutions de paiement digital.

-. Le ministre tunisien des Finances, du Développement, de l'Investissement et de la Coopération Internationale par intérim, Ridha Chalghoum s’est entretenu, mercredi, avec le président de la Banque Allemande de Développement (KFW), Gunther Braunig qui effectue sa première visite de travail en Tunisie accompagné du directeur exécutif de la banque, Joachim Nagel. 

Rappelant l’importance des projets financés par la banque dans des domaines vitaux, tels que la protection de l’environnement, la mobilisation des ressources hydrauliques, le développement rural, le dessalement de l’eau de mer, la production d’électricité à partir d’énergies renouvelables, le transport et le secteur bancaire, le ministre a évoqué l’évolution des financements de la banque en Tunisie de 40 millions d’euros en 2010, à 300 millions d’euros comme moyenne annuelle depuis 2015. 

Il a aussi, souligné l’avancement des négociations sur de nouveaux projets pour la prochaine période, ce qui témoigne de l’engagement de l’Allemagne à poursuivre l’accompagnement de la Tunisie pour qu'elle puisse relever des défis du développement. 

De son côté, Braunig a indiqué que sa visite en Tunisie s’inscrit dans le cadre du suivi du développement de la coopération entre la Tunisie et la KFW.

"Cette visite permettra également, à la partie allemande de prendre connaissance des défis du développement que rencontre la Tunisie, afin de prévoir le soutien nécessaire, tant au secteur public qu'à celui privé".

Nouakchott -. Les travaux d’un atelier de sensibilisation pour présenter et publier les rapports du Comité national pour l'Initiative des industries extractives pour les années 2015 - 2016 - 2017 a démarré, mardi, dans la ville mauritanienne de Kaédi. Dans une allocution de circonstance, le wali du Gorgol, Yahya Ould Cheikh Mohamed Vall, a affirmé que la Mauritanie s’attelle à mettre en œuvre davantage de critères et normes de transparence, conformément aux plans d’action gouvernementaux.

D’importants efforts ont été déployés par la Mauritanie pour se conformer aux normes internationales de transparence dans les industries extractives, a-t-il dit. À son tour, le président de la Commission nationale de l'initiative pour la transparence dans le domaine des industries extractives, Mohamed Lemine Ahmed, a déclaré que l'initiative est une coalition multipartite qui comprend des représentants du gouvernement et des organisations de la société civile. Toutes les composantes de l'initiative visent à améliorer la transparence et la gestion responsable dans les industries extractives, a-t-il expliqué.




Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 26 Février 2020 - 12:57 Séisme politico-médiatique en Algérie

Mercredi 26 Février 2020 - 11:45 Pollution de l'air : Dakar sous un nuage de poussière