MAfrique : Bulletin de Veille Maroco-africaine
Bulletin Maroc Afrique

18 Mai 2020 - MAP

Bulletin de l'écologie de l'Afrique


Dakar - Voici le bulletin de l'écologie de l'Afrique pour la journée du lundi 18 mai :


Sénégal :

Le ministre de l'Elevage et des Productions animales, Samba Niobène Kâ, a jugé dimanche satisfaisante la mise en place, dans le département de Linguère (nord), des commissions de distribution de l’aliment de bétail destiné aux éleveurs impactés par le Covid-19.

« Nous avons visité les communes de Dealy, de Sagatta, de Ouarkhokh pour terminer ici au niveau du ranch de Dolly. Ce que nous avons (...) vu et constaté est satisfaisant, parce que dans ces localités, nous avons noté que les commissions de distribution des aliments de bétail sont soit déjà mises en place, soit en cours », a-t-il notamment affirmé, à la fin d’une visite dans ces localités du département de Linguère, où il était venu s’enquérir du déroulement des opérations de distribution de l’aliment de bétail destiné aux éleveurs impactés par le nouveau coronavirus. Il a rappelé que le ranch de Doly constitue un environnement de refuge pour les animaux durant la saison sèche. Actuellement, la quasi-totalité des transhumants sénégalais des 14 régions peuvent se retrouver au niveau de cet espace, a-t-il indiqué.

RDC :

--Greenpeace, ONG internationale de protection de la nature, a appelé l’Etat congolais à mettre un terme à l’exploitation forestière illégale, à renforcer les contrôles et à maintenir le moratoire sur les nouveaux permis d’exploitation forestière en RDC.

«Les compagnies forestières, y compris des multinationales, bafouent systématiquement la loi congolaise, en toute impunité. Beaucoup sont impliquées dans le blanchiment du bois à grande échelle”, dénonce cette ONG.

Pour Greenpeace Afrique, bien que la transformation du secteur forestier en RDC soit nécessaire pour assurer le développement durable, le gouvernement doit annuler tous les permis illégaux actuels, intenter des poursuites contre les contrevenants et publier tous les contrats d’exploitation forestière.

Ghana :

--L'Alliance to End Plastic Waste a noué un partenariat avec la fondation Asase pour soutenir les femmes qui valorisent les déchets plastiques dans leurs communautés au Ghana.

Le partenariat s’inscrit dans le cadre de Closing the Loop, une initiative de la fondation Asase dans le but de promouvoir l’économie circulaire.

L’initiative Closing the Loop a été lancée en 2018 par Asase afin de fournir un capital de lancement dans le but d’équiper une usine de traitement des déchets plastiques et pour fournir une formation technique ainsi qu’en matière de gestion d’entreprise aux femmes entrepreneurs « afin qu’elles puissent exploiter l’usine de recyclage avec profit ». 





              


Twitter
Facebook
Newsletter
Rss