MAfrique : Bulletin de Veille Maroco-africaine
Bulletin Maroc Afrique

15 Mai 2020 - MAP

Bulletin de l'écologie de l'Afrique


​Dakar - Voici le bulletin de l'écologie de l'Afrique pour la journée du vendredi 15 mai: BAD-Malawi : Un projet d’eau et d’assainissement, financé et supervisé par la Banque africaine de développement (BAD), a remporté le Prix international Prince Talal pour le développement humain qui, dans le contexte actuel, permet de ralentir la propagation du COVID-19 au Malawi.


Le Projet intégré « Eau et assainissement en milieu urbain » pour la ville de Mzimba, cofinancé par le Fonds de l’OPEP pour le développement international et le gouvernement du Malawi, a remporté le prix dans la catégorie « Gouvernements et fondements sociaux », rapporte un communiqué de la BAD.

« Ce prix prestigieux revêt une importance particulière au regard des efforts internationaux menés pour contenir la pandémie de COVID-19 et compte tenu du besoin urgent d’améliorer les pratiques d’hygiène », a déclaré Akinwumi Adesina, président de la Banque africaine de développement.

Ghana : Le Fonds fiduciaire d'urgence de l'Union européenne pour l'Afrique vient de lancer au Ghana un projet de 20 millions euros visant à créer des opportunités d'emplois pour plus de 5.000 personnes au cours des quatre prochaines années.

Ce projet dénommé "Boosting Green Employment and Enterprise Opportunities in Ghana (GrEEn)" s’adresse principalement aux jeunes, aux femmes et aux migrants de retour dans leur pays, rapporte jeudi la presse locale.

Il a pour objectif de promouvoir et soutenir les projets écologiques, former et financer les porteurs de projets verts tels que le recyclage des déchets plastiques, la fabrication et la distribution de foyers écologiques ou encore la production de composts.

RDC : En République démocratique du Congo, la qualité de l'eau pose problème, surtout au niveau des ménages. Il y a manque d’entretien des points d’eau, mauvais transport et mauvaises conditions de conservation, selon une expérimentation du Programme des Nations Unies pour l’environnement.

Dans plusieurs zones de la ville de Kinshasa, les habitants dénoncent la mauvaise qualité et la quantité réduite de l’eau courante disponible.

L’Unicef estime qu’il faudrait éviter la contamination croisée de l’eau potable au niveau des ménages de la RDC par l’observation des règles d’hygiène élémentaire. 





              


Twitter
Facebook
Newsletter
Rss