MAFRIQUE

Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
MAfrique
Le Samedi 30 Novembre 2019 - Par MAP

Bulletin de l'écologie de l'Afrique du 30/11/2019


Dakar - Voici le bulletin de l'écologie de l'Afrique pour la journée du samedi 30 novembre :


Sénégal :

--La 5ème édition de la Conférence internationale sur le financement de la croissance faible en carbone en Afrique, dénommée "Green Finance Conference" (Conférence sur la finance verte), se tiendra ce mardi à Dakar, annonce un communiqué.

"Cette conférence internationale, organisée par l'African Guarantee Fund (AGF) et le Nordic Development Fund, vise l'élargissement de l’accès des PME africaines aux produits financiers centrés sur le climat et s’inscrit dans le cadre des engagements du Sénégal pour transiter vers une économie plus respectueuse de l’environnement", explique le communiqué.

La rencontre offrira l’occasion d’"aborder les questions de commercialisation de projets écologiques et des solutions disponibles, de mettre en lumière le rôle des institutions financières dans la promotion de la finance verte ainsi que la nécessité de créer un environnement propice à la pénétration de la finance verte et à la mise en place d’initiatives respectueuses de l’environnement pour le développement durable de l’Afrique".

Gabon :

--Dans le cadre du renforcement de la gouvernance des ressources naturelles et pour lutter contre le braconnage en particulier, la Fédération de Russie vient d'octroyer au Gabon un important don de matériels militaires. 

Il s'agit d'un appui logistique qui servira exclusivement aux écogardes et aux personnels de l'Agence nationale des parcs nationaux (ANPN), a souligné le ministère gabonais des forêts. "Les parcs nationaux représentent un énorme potentiel économique et communautaire pour les populations rurales. C’est en renforçant la gouvernance de nos ressources naturelles que nous pourrons développer des activités économiques, tel que l’écotourisme, qui permettront de générer des revenus et de créer des emplois durables", a indiqué le ministre des Forêts, Lee White. 

RDC :

--Plus d'une centaine de personnes, ONG évoluant dans le secteur de l'environnement et les confessions religieuses ont marché vendredi dans les rues de Kinshasa pour notamment sensibiliser la population kinoise sur le changement climatique. 

Parmi les ONG qui ont pris part à cette marche, il y a "Amis de la planète, Blessed Action for Africa", "Jeunesse pour l'environnement", "Save your green world" et les confessions religieuses catholique (CRN/CENCO) et protestante (ECC/climat et forêt).

L'objectif de cette marche est, entre autres, de sensibiliser la population que le changement climatique est bien réel, qu'il faut protéger la forêt équatoriale (Bassin du Congo) et exprimer la solidarité avec les peuples autochtones qui y habitent, selon Greenpeace Afrique, l'ONG qui a organisé cette manifestation.

La République démocratique du Congo constitue le deuxième massif forestier tropical du monde après l'Amazonie, avec une riche biodiversité. La déforestation en RDC est essentiellement due à l’exploitation illégale du charbon de bois et de l’agriculture sur brûlis.

Togo :

--Le Togo va implanter une centrale solaire d'une puissance de 50Mw, dans la localité de Blitta (271 km au nord de Lomé).

Le projet a fait l’objet d’une signature de concession entre la société Amea Togo Solar, spécialisée dans la production de l’énergie solaire photovoltaïque et le gouvernement togolais, représenté par Dèdèriwè Ably Bidamon, ministre des mines et de l’énergie.

Selon l’entente, le pays octroie à Amea Togo Solar les droits pour la conception, le financement, la construction, la mise en service, l’exploitation et la maintenance de cette unité de production d’énergie électrique. 





Nouveau commentaire :
Twitter