MAFRIQUE

Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
MAfrique
Le Vendredi 29 Novembre 2019 - Par MAP

Bulletin de l'écologie de l'Afrique du 29/11/2019


Dakar - Voici le bulletin de l'écologie de l'Afrique pour la journée du vendredi 29 novembre :


Sénégal :

--L'ONG Wetlands international réunit depuis, lundi, à Fatick, des organisations de la société civile, des élus et des agents de l’Etat dans le cadre d’un atelier de renforcement de capacités, dans l’élaboration du plaidoyer pour l’engagement du secteur privé local dans la conservation du paysage du delta du Saloum, à travers la responsabilité sociétale d’entreprise (RSE). 

« Cet atelier vise à améliorer l’empreinte du secteur privé dans la conservation de la diversité biologique du Delta du Saloum", a expliqué son community manager, Ibrahima Hama, en marge de cette rencontre de deux jours.

M. Hama explique que l’"une des pierres angulaires de ce processus d’élaboration, est la formation des organisations de la société civile aux principes de la RSE".

RDC :

--"Vulgariser les bonnes pratiques contre le changement climatique en donnant les moyens aux femmes pour lutter contre le réchauffement climatique" . Telle est l'une des recommandations phare de l'atelier de formation et de sensibilisation sur le genre et la résilience au changement climatique, organisé du 25 au 27 novembre à Kinshasa.

Cet atelier a sensibilisé sur les effets néfastes du changement climatique ainsi que sur la résilience du genre. "La survie de la femme rurale est menacées d’où la nécessité de renforcer son rôle dans l'adaptation de ce dérèglement climatique", a indiqué Fifi Falasi, chargée de programme de la Fondation Hanns Seidel. 

Pour sa part, la vice-ministre de l'Environnement et développement durable, Jeanne Ilunga, a invité les participants à sensibiliser à leur tour la population pour constituer une “armée” d'agents de protection de l'environnement en milieux urbain et rural. Pour les organisateurs, les femmes, une fois impliquées, seront des meilleurs agents de protection de l'environnement en milieu urbain comme en milieu rural.

Abritant le deuxième plus grand massif forestier tropical au monde avec une superficie de 155 millions d'hectares, la RDC est confrontée comme d'autres pays du monde, aux problèmes cruciaux liés aux effets du changement climatique.

Togo :

--Le ministère de l'Environnement, du Développement durable et de la Protection de la nature a organisé, récemment à Lomé, un atelier national de lancement du projet "Consolidation des acquis de la préparation du Togo à l’accès à la finance climatique".

Les participants ont suivi des présentations sur le Fonds vert, ses priorités, ses domaines d’impacts stratégiques, le critère d’investissement et les modalités d’accès.

Ils ont aussi été éclairés sur le projet notamment ses composantes, les principales activités retenues, la mise en œuvre et le chronogramme ainsi que le programme pays du Fonds en lien avec les probables thématiques de notes conceptuelles à développer. 





Nouveau commentaire :
Twitter