MAFRIQUE

Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
MAfrique
Le Jeudi 28 Novembre 2019 - Par MAP

Bulletin de l'écologie de l'Afrique du 28/11/2019


Dakar - Voici le bulletin de l'écologie de l'Afrique pour la journée du jeudi 28 novembre :


Sénégal :

Le président de la commission « Développement durable et transition écologique" de l'Assemblée nationale, Papa Sagna Mbaye a proposé, lundi, la mise en place d’un cadre institutionnel "fort" pour des solutions durables à la gouvernance climatique.

"La complexité des nouveaux problèmes causés par les effets néfastes du changement climatique a exigé la mise en place d’un cadre institutionnel fort, permettant d’assurer la gouvernance climatique", a-t-il dit.

Le parlementaire estime toutefois que le chemin à parcourir dans la lutte contre les changements climatiques, est "long" face à "la situation d’urgence écologique caractérisée par la dégradation croissante de l’environnement et des ressources naturelles".

M. Mbaye intervenait, lundi, à Dakar au cours de la réunion préparatoire sur la validation de la Contribution déterminée nationale (CDN), un référentiel du Sénégal dans la lutte contre les changements climatiques.

RDC :

--Le Premier ministre congolais, Sylvestre Ilunga Ilunkamba, a souligné l’impératif d’apporter une réponse urgente aux énormes dégâts causés par la pluie diluvienne qui s’est abattue mardi sur Kinshasa.

Le gouvernement lance un appel à la population pour l’exhorter à plus de civisme dans la gestion de son environnement, notamment en évitant de jeter les immondices dans les caniveaux et en s’abstenant d’ériger des maisons d’habitations dans des zones inondables ou sujettes à érosions aussi bien à Kinshasa que dans les autres villes du pays. 

A Kinshasa, de nombreuses constructions ont cassé et obstrué les grands collecteurs censés drainer les eaux vers le fleuve. Le gouvernement entend s’attaquer en diligence à l’érosion de l’intendance à l’entrée de l’Université de Kinshasa.

Ghana :

--Le centre ghanéen d'innovation pour le climat (GCIC) organisera, le 7 décembre prochain, une marche intitulée "Green Run" afin de sensibiliser les citoyens au changement climatique et ses effets néfastes.

Cette manifestation a pour objectif d’attirer l’attention du public sur les actions à préconiser pour protéger l’environnement pour les générations futures.

Kenya :

--L'ONG GivePower a mis en place dans le village de Kiunga au Kenya une centrale solaire qui transforme l’eau de l’océan en eau potable, un projet qui bénéficie à 35.000 personnes par jour.

Ce projet a été initiée par l'ONG au regard de la situation dans le village qui y était particulièrement catastrophique. Les essais lancés dès le mois d’août se sont sont rapidement montrés satisfaisants grâce à une procédure très ingénieuse et efficace.

En effet, l'ONG est parvenue à surmonter l’écueil de la haute consommation d’énergie et du coût très élevé des opérations de dessalement. La solution étant de produire l’énergie grâce à des panneaux solaires. Grâce à cette procédure, c’est un grand succès, l'ONG GivePower est arrivée à produire désormais 50 kilowatts d'énergie et ainsi, d'alimenter 2 pompes à eau en continu.

Aujourd'hui, plus de 2 milliards de personnes n’ont pas accès à l’eau potable alors que la moitié des personnes buvant de l’eau provenant d’une "source non protégée" sont africaines, selon un rapport de l’ONU publié en mars 2019. 


Topics : écologie



Nouveau commentaire :
Twitter