MAFRIQUE

Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
MAfrique
Le Jeudi 21 Novembre 2019 - Par MAP

Bulletin de l'écologie de l'Afrique du 21/11/2019


Dakar - Voici le bulletin de l'écologie de l'Afrique pour la journée du jeudi 21 novembre:


Sénégal :

Le Conseil départemental de Kaolack (centre-ouest) va accorder une place importante aux changements climatiques durant l'année 2020, a annoncé mardi le président de cet organe, Baba Ndiaye.

« Nous allons introduire dans notre programme pour 2020 les changements climatiques et nous comptons dérouler un vaste programme de sensibilisation en partenariat avec le service des Eaux et forêts et de l’environnement », a-t-il dit au terme des débats d’orientation budgétaire de cette institution. 

Il a souligné que le Conseil départemental va travailler avec un partenaire allemand, lequel est attendu à Kaolack en février pour mener des activités allant dans le sens de l’implication des leaders d’opinion : imams, hommes d’affaires, chefs d’établissements, etc.

Gabon :

Le ministre gabonais des Eaux, des Forêts, de la Mer, de l'Environnement, chargé du plan climat et du plan d’affectation des terres, Lee White et l’ambassadeur de France au Gabon, Philippe Autié, ont co-présidé, mercredi, la 9ème session du Comité d’orientation stratégique (COS) de l’Accord de conversion de dettes (ACD) pour le développement durable des écosystèmes forestiers gabonais, qui est chargé d’approuver les études et projets financés par cet accord.

Le COS a effectué un point d’étape de l’ensemble des projets financés par l’ACD et a notamment décidé de la prorogation d’une durée de deux ans des projets Contrôle de l’aménagement forestier (CAF) et d’appui à la filière forêt-bois (PAFFB) et l’examen des propositions de prorogation des projets de lutte contre la criminalité faunique et Arc d’Emeraude (début 2020).

Nigeria 

Le Nigeria a adopté, mercredi, un décret présidentiel pour un Nigeria sans défécation à l'air libre d'ici 2025, à l'occasion de la journée mondiale des toilettes.

Le texte prévoit la création d'un "Secrétariat national pour un Nigeria propre" chargé notamment de veiller à ce que "tous les lieux publics, y compris les écoles, les hôtels, les stations-service, les lieux de culte, les marchés, les hôpitaux et les bureaux, disposent de toilettes et de latrines accessibles". 


Topics : écologie



Nouveau commentaire :
Twitter