MAfrique : Bulletin de Veille Maroco-africaine
Bulletin Maroc Afrique

21 Mars 2020 - MAP

Bulletin de l'écologie de l'Afrique du 21/03/2020


Dakar - Voici le bulletin de l'écologie de l'Afrique pour la journée du samedi 21 mars:


Sénégal : 

Les travaux de construction de la digue de protection côtière de la Langue de Barbarie, à Saint-Louis (nord), ont démarré samedi dernier en présence du ministre des Collectivités territoriales, Oumar Guèye.

Le lancement des travaux a eu lieu en présence de l'ambassadeur de la France au Sénégal, Philippe Lalliot.

La digue de protection, d’une longueur de 2.150 mètres, va coûter 10,5 milliards de francs CFA, selon M. Guèye.

L’Agence française de développement contribue au financement de l’ouvrage, dont les travaux effectués par la société Eiffage vont durer un an et demi, a-t-il dit.

Les populations de la Langue de Barbarie attendent depuis plusieurs années la construction de cette digue de protection qui va arrêter l’érosion côtière, qui a entraîné la destruction de nombreuses maisons et d’infrastructures publiques et privées.

Nigeria :

Le Nigerian Postal Services (NIPOST) s'est associé à l’Emirati Ukpa Hansa Energy pour installer des systèmes solaires à travers les localités rurales nigérianes.

Avec cette extension de ses prérogatives, la poste nigériane entend apporter sa pierre à l’édifice de l’accès universel à l’énergie dans le pays.

"Nous assistons à un renouveau de la NIPOST. Récemment, la globalisation couplée à la croissance de l’e-commerce portée par les nouvelles technologies de communication, ont forcé de nombreuses administrations postales à explorer les moyens d’étendre leurs frontières ", a affirmé Ismaïl Adewusi, le chef du système postal de la fédération.

Lac Tchad :

L'Observatoire de la Terre de la NASA a publié une image satellite du bassin du lac Tchad, montrant que le lac a perdu plus de 90% de sa superficie en seulement 50 ans, rapporte l’agence d’information d’Afrique centrale.

Il y a 7.000 ans, ce vaste lac, connu par les chercheurs sous le nom de Mega Tchad, s’étendait sur 400.000 kilomètres carrés à travers le centre-nord de l’Afrique, ce qui en ferait aujourd’hui le plus grand lac de la Terre, rappelle l’agence, notant que la superficie actuelle du lac Tchad avoisinerait 1.500 kilomètres carrés. 

Le lac fournit de l’eau à plus de 20 millions de personnes vivant dans les quatre pays (Tchad, Cameroun, Niger et Nigeria). 





              


Twitter
Facebook
Newsletter
Rss