MAFRIQUE

        
MAfrique
Le Mercredi 5 Février 2020 - Par MAP

Bulletin de l'écologie de l'Afrique du 05/02/2020



Dakar - Voici le bulletin de l'écologie de l'Afrique pour la journée du mercredi 5 février :


Sénégal :

La conjugaison des efforts de plusieurs acteurs a permis de préserver le technopole, une zone humide située entre les départements de Pikine et Guédiawaye, dans la grande banlieue de Dakar, a assuré le président de l'association action citoyenne, Ibrahima Hanne.

"Il a fallu que les acteurs se réunissent pour qu’aujourd’hui, on puisse avoir cette possibilité de préserver ce technopole parce qu’il fut un temps où ce site était envahi par les ordures ménagères mais aussi par des promoteurs privés qui avaient eux aussi envahi le technopole à la recherche des espaces pour y ériger des infrastructures", a-t-il indiqué.

M. Hanne s’exprimait samedi en marge de la célébration au technopole à Pikine de la Journée mondiale des zones humides (JMZH), axée cette année, sur le thème : "Les zones humides pour une gestion durable des ressources naturelles".

Togo/

Très bas en 2005, le taux d'accès à l’eau potable au Togo a connu une hausse sensible au cours des 14 dernières années, soutenue par les nombreux chantiers ouverts et les nombreux programmes mis en œuvre.

De 21% en milieu rural en 2015, le taux d’accès à l’eau potable a enregistré un bond pour se situer autour de 69% en 2019. Cette progression, visiblement la plus forte sur la période, est la résultante des programmes de réalisation ou de réhabilitation de forages mis en œuvre.

Selon le bilan dressé par le ministère de l’Eau, de l’Equipement Rural et de l’Hydraulique Villageoise (MEERHV), 3 200 forages ont été réhabilités sur la période tandis que ce sont 5 000 nouveaux forages qui ont été réalisés.

Afrique Centrale :

Une convention de financement d'un montant de 3,3 milliards de FCFA a été signée, lundi à Yaoundé, entre l’Agence française de développement (AFD) et le Réseau des Institutions de Formation Forestière et Environnementale d’Afrique Centrale (RIFFEAC).

Cette convention vise à améliorer la qualification professionnelle des acteurs du secteur forêt et environnement en Afrique Centrale, rapporte la presse locale.

Le projet qui sera mis en œuvre pendant cinq ans a pour finalité de contribuer à la gestion durable des forêts du bassin du Congo, via le développement d’une offre de formation continue pour la filière forêt-bois dans les pays d’Afrique Centrale (Cameroun, Congo, Gabon et République démocratique du Congo), permettant d’améliorer l’employabilité et les qualifications des acteurs et de valoriser la filière économique.

RDC:

L'Association "Cadre pour la mobilisation sociale" (CMS) a organisé mardi une tribune d'expression populaire autour de l’opération « Kinshasa Bopeto », un programme d’assainissement de la ville de Kinshasa lancé en octobre dernier par le président de la RDC, Félix Tshisekedi. 

Intervenant à cette occasion, Donald Mayeye, conseiller et expert à la Coordination provinciale de l’opération « Kinshasa Bopeto », a affirmé que trois mois après le lancement de l’opération, « Kinshasa-Bopeto » connaît encore de sérieux problèmes, soulignant que “la lutte contre l’insalubrité c’est l’affaire de tous”. 

Amédée Lukusal, chargé de sensibilisation et hygiène de l’opération Kinshasa-Bopeto dans la commune de Barumbu, a de son côté expliqué qu’au niveau de la coordination communale, le travail a déjà commencé avec la sensibilisation à travers les rues, appelant la population “arrêter de vivre dans l’insalubrité” et “changer de comportement et de mentalité” 

A l’issue de cette rencontre, les participants ont formulé plusieurs recommandations pour rendre propre la ville de Kinshasa, qui produit plus de 9000 de tonnes de déchets par jour. Ils ont appelé les autorités à réhabiliter le service des cantonniers, renforcer le mécanisme de suivi et contrôle à tous les niveaux, appuyer les chefs des quartiers et des rues en matériel de travail et financement, doter la commune de Barumbu des outils de travail et mettre en place des dépôts de transit des déchets.




Nouveau commentaire :
Twitter