MAFRIQUE

        
MAfrique
Le Samedi 1 Février 2020 - Par MAP

Bulletin de l'écologie de l'Afrique du 01/02/2020



Dakar - Voici le bulletin de l'écologie de l'Afrique pour la journée du samedi 1er février :


Sénégal : 

--La DyTAES (Dynamique sur la Transition Agro-écologique au Sénégal) a organisé la troisième édition des journées de l'agro-écologie jeudi et vendredi au Musée des Civilisations Noires, à Dakar. 

Selon un communiqué, les acteurs de cette dynamique « se sont mobilisés ensemble, autour d’un processus de réflexion et de partage depuis la déclaration du président de la République, disant qu’il fait de l’Agro-écologie le quatrième axe de son quinquennat ».

Cette 3e édition de ces Journées connaissait une évolution particulière, selon les organisateurs, soulignant que depuis avril 2019, une soixantaine d’acteurs de l’agro-écologie sont dans cette dynamique dénommée DyTAES, en vue de construire une contribution commune pour renforcer l’Etat du Sénégal dans sa vision exprimée par le Président de la République.

Ces acteurs ont adopté une méthode qui a consisté d’abord à faire la cartographie des initiatives, portées par des organisations paysannes, des ONG, et par l’Etat.

A cela s’ajoute l’organisation de six ateliers organisés dans les différentes zones agro-écologiques du Sénégal et surtout un septième atelier dont la particularité a été de mettre ensemble producteurs, consommateurs, nutritionnistes, toxicologues, pour échanger sur la plus-value de la production agro-écologique sur la santé humaine, animale et environnementale.

RDC :

--La mobilisation contre la criminalisation des défenseurs des droits fonciers et environnementaux a été au menu d’une rencontre organisée vendredi à Kinshasa par l’ONG Codelt (Conseil pour la Défense Environnementale par la Légalité et la Traçabilité). Cette rencontre a mis autour d’une même table les délégués des ministères impliqués dans cette problématique, notamment ceux en charge de la justice, des affaires foncières, de l’intérieur, de l’Environnement et des droits humains. 

A en croire les organisateurs, les défenseurs des droits fonciers et environnementaux sont souvent la cible des attaques multiformes parfois au péril de leur vie. Des cas de violation des droits des communautés et de menaces à l’endroit de leurs défenseurs ont été enregistrés ces dernières années dans les parcs des Virunga, de la Salonga, du Kahuzi Biega, mais aussi dans le Parc Agro industriel de Bukanga Lonzo.

Engagée dans son développement, la République démocratique du Congo entend recourir aux terres pour l’industrialisation de son agriculture et son développement industriel. Pour les organisateurs, ce recours aura sans nul doute des conséquences sur l'environnement en général, et les communautés locales et peuples autochtones en particulier.

Togo :

--Le gouvernement togolais vient de lancer un projet d'assainissement et de gestion de déchets dans la ville côtière d’Aného d’un investissement de 450 millions de francs CFA (soit plus de 686.000 euros).

Le projet, dont la mise en œuvre prendra trois ans, permettra l’abonnement de 2.300 ménages à un service de collecte de déchets. Le gouvernement estime que 50 % des déchets collectés dans la ville d’Aného seront traités avant d’être enfouis. 




Nouveau commentaire :
Twitter